Triskalia et D'aucy s'allient pour devenir un géant de l'agroalimentaire — Bretagne

Elisee Touchard
Décembre 13, 2017

"Cette union doit permettre de valoriser les productions de nos 20 000 adhérents, qui sont impliqués dans des productions végétales et animales, ajoute Alain Perrin, directeur général du groupe D'aucy". La fusion interviendra dans les deux ans. "(...). Il renforcera notre capacité d'innovation au service des agriculteurs ". "Pour avoir une agriculture forte et dynamique en Bretagne, c'est ensemble que nous devons travailler, avec l'objectif de faire revenir de la valeur dans la région et de nous développer à l'international", précise Georges Galardon, le président de Triskalia.

Donald Trump veut une base lunaire pour viser Mars
Il a déjà signé une directive demandant à la NASA d'accentuer ses efforts sur les missions habitées vers l'espace lointain.

Pour Serge Le Bartz et Georges Galardon, respectivement Présidents des Groupes d'aucy et Triskalia, le projet qu'ils envisagent " sera fondé sur la complémentarité des métiers et des activités de l'amont et de l'aval. Au total, plus de 9 000 salariés et près de 25 000 agriculteurs sont concernés par ce nouveau groupe, qui vise 5 milliards d'euros de chiffre d'affaires en 2025, contre plus de 3 milliards potentiellement à l'heure actuelle (1,9 milliard pour Triskalia, 1,2 pour D'aucy). Les deux groupes possédant des entreprises ou des magasins positionnés sur le même secteur d'activité, une réorganisation devrait intervenir dans un second temps. Mais les deux groupes préviennent déjà qu'il n'y aura pas de licenciements, mais uniquement de la mobilité pour les salariés. Développement à l'étrangerA terme, "il s'agira d'accompagner les mutations du secteur agricole breton (.) et le développement de filières agrolimentaires". Le premier est de trouver de nouveaux débouchés pour les adhérents des deux coopératives, en faisant jouer les synergies et les contacts établis par chacune des coopératives à travers la Bretagne, la France et au-delà. La société affiche en 2016 un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros. Projet finalisé en juin 2018Un protocole d'accord a été signé entre les deux parties pour une mise en place au cours du second semestre 2018. Triskalia, qui compte de nombreuses marques, dont Mamie Nova, Régilait, Paysan Breton ou Prince de Bretagne., est également actionnaire de Laïta, avec deux autres coopératives non concernées par l'alliance du jour, Even et Terrena.

Un célèbre "rooftopper" lâche prise et se tue
Si la vidéo peut sembler suspecte dans sa réalisation, son épouse a en revanche confirmé son décès sur les réseaux sociaux. Selon L'Obs, le jeune homme participait à un concours pour remporter 15.000 dollars et ainsi financer son mariage.

Ligue 2 : Nîmes conforte sa 2e place
Mais en partant seul au but, il a d'abord provoqué la faute de Julien Laporte en position de dernier défenseur (22e). A neuf contre onze, Clermont a tenu jusqu'à ce but de Vlachodimos dans le temps additionnel (90e+1).

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL