Ses anciens cadres tirent la sonnette d'alarme (Vidéos) — Facebook

Felicite Anouilh
Décembre 13, 2017

Il a rejoint Facebook en 2007 en tant que vice-président en charge de la croissance des audiences. Le 13 novembre dernier, il était l'invité de la Stanford Graduate School of Business, l'une des écoles de commerce américaines les plus select. L'intervention était filmée et The Verge l'a déterrée ce lundi. Car il ne dit pas seulement que l'utilisation de Facebook contribue à saper le tissu social, mais aussi que les gens sont "programmés" qu'ils le réalisent ou non.

Michel Mézy offre ses maillots pour sauver un club amateur
Et si le maillot de Neymar venait en aide à un club amateur? c'est en tout cas le souhait de Michel Mézy , ancien entraîneur de Montpellier .

Ce n'est pas le premier homme fort de Facebook à quitter le navire pour ensuite alerter le grand public des effets néfastes du réseau social.Sean Parker, l'ancien président de Facebook estimait en novembre dernier que le réseau social avait réussi à nous hacker le cerveau en "exploitant une vulnérabilité de la psychologie humaine" à propos des "j'aime" et autres systèmes de gratification présent sur le réseau. Aujourd'hui, passé à autre chose depuis 2011, il revient sur l'impact de Facebook sur nos sociétés et il n'est pas tendre. "Il recommande d'ailleurs à tous de faire " une vraie pause " avec ces derniers tout en ajoutant qu'ils " sapent les fondamentaux du comportement des gens ". Chamath Palihapitiya interdit même à ses enfants d'utiliser Facebook, qu'il qualifie de "merde".

Le FN mis en examen — Assistants parlementaires
Selon l'organisme du Parlement européen , le montant total des salaires dénoncés est de 5 millions d'euros. L'ancienne cheffe de cabinet de Marine Le Pen au FN, Catherine Griset, est également poursuivie.

"Si celui qui est déjà considéré par certains comme un " objecteur de conscience " reconnait que Facebook fait " majoritairement du bien dans le monde ", il remet toutefois en cause le bien fondé de certaines fonctionnalités propres aux réseaux sociaux, à commencer par la sacro-sainte attribution de " j'aime, de cœurs et de pouces levés ". "Il n'y a aucun discours civilisé ni coopération, mais la désinformation et les faussetés dominent".

Encore cinq départements en alerte — Météo
Le département de la Savoie est quant à lui concerné par des risques d'avalanches . On attend plus de 30 cm sur les Alpes du sud, dès 1000 m.

"Je pense que nous avons créé des outils qui déchirent le tissu social", a-t-il déclaré précisant qu'il éprouvait "beaucoup de culpabilité".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL