Jenifer en deuil après la mort de son oncle

Elisa Mosse
Décembre 13, 2017

D'après les premiers éléments de l'enquête, Jean-Luc Codaccioni était la cible de l'attaque.

Jean-Luc Codaccioni, quant à lui, avait été grièvement touché par plusieurs balles et transporté par hélicoptère à l'hôpital de Bastia.

" "Jacqueline Gourault. La " Madame Corse " du gouvernement
Jacqueline Gourault dépend du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb, et a principalement la responsabilité des collectivités.

Comme nous vous l'annoncions le 7 décembre dernier, Jenifer fait face à un nouveau drame, quelques mois après un accident de la route qui a coûté la vie à deux personnes sur l'autoroute A1. A 54 ans, Jean-Luc Codaccioni s'est éteint à l'hôpital ce mardi, après avoir passé une semaine en soins intensifs. C'est ici qu'il a trouvé la mort.

Cela ressemble à une scène de film, et pourtant, elle est bien réelle: le mardi 5 décembre, sur le parking de l'aéroport de Bastia-Poretta, deux hommes ont été pris pour cible par des tueurs professionnels. Il se trouvait avec Antoine Quilichini, 49 ans, mort sur le coup. Cet individu, lui, a été tué d'une balle dans la tête lors de la fusillade. En février 2016, il avait été condamné à purger une peine de 4 ans de prison pour association de malfaiteurs en vue de la préparation du meurtre de Jean-Claude Colonna, cousin de l'ancien parrain de l'Île de Beauté "Jean-Jé " Colonna.

Voici les nouveaux logos à 240.000 euros de France Télévisions
Les journalistes ne lui font pas confiance "pour préserver la qualité et les moyens de l'information à France Télévisions ". Car pour financer ce rafraîchissement, France Télévisions a déboursé, selon le Canard Enchaîné ...

Il était venu chercher à l'aéroport Jean-Luc Coddacioni, qui était détenu à la maison d'arrêt de Borgo (Haute-Corse) mais revenait d'une permission de sortie qui devait s'effectuer hors de Corse. Une enquête a été confiée à la police judiciaire de Bastia pour assassinat en bande organisée et tentative d'assassinat en bande organisée. Elle est hors de danger.

Triskalia et D'aucy s'allient pour devenir un géant de l'agroalimentaire — Bretagne
Mais les deux groupes préviennent déjà qu'il n'y aura pas de licenciements, mais uniquement de la mobilité pour les salariés . La société affiche en 2016 un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d'euros.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL