Un célèbre "rooftopper" lâche prise et se tue

Dominique Dufresne
Décembre 12, 2017

Sur ces quelques images, nous pouvons notamment le voir suspendu au-dessus du vide, effectuer deux tractions. Il tente ensuite de remonter mais n'y parvient pas. Il devait offrir un cadeau de 80 000 yuans, soit plus de 10 000 euros à la famille de sa compagne. On ne sait pas qui était l'organisateur de cette compétition, alors que seul un accès au 40e étage est ouvert au public, et que grimper plus haut est interdit. Pour impressionner ses fans, il se mettait en danger.

La France a créé beaucoup d'emplois cet été
Dans le secteur privé, l'indicateur affiche un seuil historique avec 19,22 millions de postes (+260.100 postes, +1,4% sur un an). La baisse dans la fonction publique est "l'effet notamment de la baisse du nombre de contrats aidés", analyse l'Institut.

La cascade de trop. A 26 ans, Wu Yongning est un rootopper chinois célèbre en Chine. Les "rooftoppers"? Ce sont ces gens qui passent leur temps à accomplir des exploits au sommet d'édifices urbains, sans la moindre sécurité.

Le nouveau record de Lionel Messi — FC Barcelone
Il était par ailleurs crucial pour le leader de la Liga de l'emporter, après deux nuls consécutifs contre Valence et le Celta. Barcelone s'est imposé 0-2 sur le terrain de Villarreal , dimanche , lors de la 15e journée du championnat d'Espagne.

Après un faux mouvement, Wu Yongning est tombé après avoir lâché le bâtiment des mains le 8 novembre dernier bien que sa mort n'ait été confirmée par sa famille que le 8 décembre dernier. Si la vidéo peut sembler suspecte dans sa réalisation, son épouse a en revanche confirmé son décès sur les réseaux sociaux. Selon L'Obs, le jeune homme participait à un concours pour remporter 15.000 dollars et ainsi financer son mariage.

Jovenel Moïse à Paris pour participer au " One Planet Summit "
Pourquoi Emmanuel Macron invite Paul Biya à Paris Le président français espère convaincre son homologue camerounais de contribuer aux financements climatiques.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL