Libye: Préparatifs pour le plus grand rapatriement de migrants en Afrique

Dominique Dufresne
Décembre 7, 2017

L'annonce de l'OIM intervient suite aux révélations d'abus de migrants détenus dans des conditions sordides en Libye et au lendemain du sommet Union africaine (UA)-Union européenne d'Abidjan. Le dispositif devrait permettre à l'OIM de rapatrier 15.000 migrants supplémentaires de Libye avant la fin de l'année.

Mais pour cela, il faut le soutien financier des partenaires et la collaboration des Etats africains, qu'ils aient ou non des ressortissants bloqués en Libye.

De son côté, le gouvernement du Rwanda s'est dit prêt à accueillir des migrants qui ne voudraient pas rentrer dans leur pays d'origine. Mais aussi, par exemple, pour mettre en place des vols spéciaux en l'absence de ligne régulière desservant Tripoli, chaque vol nécessitant une autorisation d'atterrissage et des autorisations de survol.

Bordeaux et Strasbourg entreront sur le terrain sur du Johnny Hallyday
Chaque club fera son propre choix de chanson, même si on imagine qu'Allumer le feu - parfois utilisée sur des remises de trophée - sera plébiscitée.

Autant de points qui seront à l'ordre du jour ce lundi, avant d'être discutés dès la semaine prochaine à l'occasion d'une réunion des Etats membres de l'Union africaine.

A Abidjan, l'UA, l'UE et le gouvernement libyen ont accepté d'alléger le sort de milliers de migrants pris au piège en Libye.

L'Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé récemment qu'elle compte rapatrier 15.000 migrants pris au piège en Libye vers leurs pays d'origine avant la fin de l'année. L'Union africaine, comme d'autres organisations, affiche sa volonté de se mobiliser pour secourir les migrants qui croupissent dans des centres de détention libyens.

Donald Trump demande aux Saoudiens de laisser entrer l'aide — Yémen
Ce blocus a été allégé ensuite partiellement, malgré de nombreux appels de l'ONU en ce sens. La guerre y a connu une escalade ces derniers jours.

Le rapatriement volontaire de tous les migrants bloqués en Libye pourrait prendre au total six mois, estime Amira El Fadil. Notre priorité, c'est vraiment le rapatriement.

La Libye a connu ces dernières semaines une augmentation drastique du nombre de migrants détenus, confrontés à la traite et à la maltraitance au cours de leur voyage sur la route migratoire de la Méditerranée centrale.

Certains pays africains ont déjà commencé à titre individuel ce processus.

France: accusé de blanchiment, le milliardaire russe Kerimov évite la détention
Son arrestation à l'aéroport de Nice avait provoqué, fin novembre, l'ire de Moscou . L'une a été revendue depuis, les quatre autres ont été saisies.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL