Alain Juppé votera Maël de Calan — Présidence LR

Dominique Dufresne
Décembre 7, 2017

"Je n'ai pas d'appel à lancer mais, à titre personnel, mon choix est fait: je lui apporterai mon suffrage" a-t-il indiqué dans une brasserie au coeur de la cité girondine, à quelques jours de l'élection du président des Républicains.

Maël de Calan a "bien conscience d'être challenger".

Vladimir Poutine officialise sa candidature à l'élection présidentielle de 2018 — Alerte
Conformément à la loi russe, cette date devrait être annoncée entre le 7 et le 17 décembre . Ce dernier avait alors fait voter une extension du mandat de président de 4 à 6 ans.

Comme vous pouvez le voir dans notre vidéo en tête d'article, l'ex-ministre du Budget a vanté les deux challengers de cette campagne comme ceux qui "ont des idées claires et refusent toute porosité avec le Front national".

Maël de Calan, candidat à la présidence des Républicains, face à Laurent Wauquiez et Florence Portelli, invité de franceinfo mardi 5 décembre, a estimé qu'"il y a trois candidats mais deux lignes, deux options pour la droite française", en plaçant ses deux adversaires sur la même ligne, avec "des différences sur des petits sujets". Et le conseiller départemental finistérien de 36 ans pourra compter sur un soutien de poids, celui de son "mentor" Alain Juppé.

Blake Lively se blesse en plein tournage
Ce week-end, Blake Lively a dévoilé sur son compte Instagram un cliché d'elle étonnant. Jusqu'au jour où elle comprend que cette tragédie n'avait rien d'un accident.

Puis, dans un autre tweet, le maire de Bordeaux a affirmé aimer "l'homme qu'il est".

J'aime l'homme qu'il est. "C'est une personnalité chaleureuse, bienveillante, optimiste". "Ils (Maël de Calan et Florence Portelli) s'engagent sur des thèmes qui me sont chers, la droite sociale pour Florence Portelli, l'Europe et une droite humaniste pour Maël de Calan. Il est résolument européen".

Russie : les médias américains "agents de l'étranger" bannis du Parlement
Cette décision intervient après la promulgation par Vladimir Poutine d'une loi permettant d'enregistrer des médias sous cet intitulé.

Si elle épingle la volonté de Maël de Calan de peser le plus possible après l'élection comme "l'image de l'opportunisme ambiant", ainsi que la trajectoire de Virginie Calmels, elle attaque principalement l'archi favori du scrutin, Laurent Wauquiez.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL