" "Time " : "celles et ceux qui ont " brisé le silence " des violences sexuelles

Dominique Dufresne
Décembre 6, 2017

L'hebdomadaire américain marque un grand coup en ce mois de décembre avec sa couverture dédiée à la personnalité de l'année: en photo, celles qui ont "brisé le silence" face au harcèlement.

Une galerie de portraits forts.

Conception d'un nouveau véhicule léger électrifié — Peugeot
Ils sont développés par deux partenaires du consortium, Elaphe et Brembo. En mode électrique, il ne dépasse pas les 70 km/h . L'habitacle est fermé et chauffé.

Depuis 1927, le Time donne rendez-vous à son lectorat en désignant la personnalité de l'année.

Parmi ces lanceurs d'alerte, le magazine cite l'actrice Ashley Judd, l'ingénieure Susan Fowler, la lobbyiste la cueilleuse de fraise américaine Adama Iwu, la chanteuse Taylor Swift, ou Isabel Pascual, qui figurent toutes les cinq sur sa couverture. Cette fois il ne s'agit pas d'une seule personne, mais de plusieurs: les premières femmes ayant " brisé le silence " et révélé l'affaire Weinstein aux milliers de personnes qui ont suivi avec le hashtag #metoo. "Leurs histoires ressemblaient tellement à la mienne, et elles étaient toutes crédibles". Dans une video, ces femmes témoignent à visage découvert.

Highlights et Archive, deux nouvelles fonctionnalités pour les Instagram Stories
Tout au long de l'année 2017, nous avons vu Instagram déployer de nouvelles fonctionnalités à un rythme relativement régulier. Ces deux nouveautés sont proposées à partir d'aujourd'hui sur l'application d'Instagram , aussi bien sur iOS que sur Android.

De nombreuses célébrités ont été accusées, comme l'acteur Kevin Spacey, les journalistes Charlie Rose ou Matt Lauer, le chef d'orchestre James Levine, le photographe de mode Terry Richardson, le sénateur démocrate Al Franken ou le doyen de la Chambre des représentants américaine, le démocrate John Conyers, 88 ans, qui a démissionné mardi. En 2016, l'incontournable Donald Trump, fraichement élu, et raillé comme étant le "Président des Etats-Désunis d'Amérique".

Megyn Kelly, qui a dénoncé les agissements du présentateur de Fox News Bill O'Reilly et qui avait été prise à partie par Donald Trump durant la campagne, a déclaré: "Je doute vraiment que nous aurions vécu ce que nous sommes en train de vivre si Hillary Clinton avait gagné, parce que je pense que l'élection du président Trump a été un retour en arrière pour les femmes de bien des manières".

Un incendie ravage la Californie du Sud, 27.000 personnes évacuées
Plus de 40 personnes sont mortes en octobre dans plus d'une dizaine de feux qui ont ravagés une partie du nord viticole. Les incendies s'alimentent d'épaisses broussailles qui ne demandent qu'à prendre feu après des années de sécheresse.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL