La Deutsche Bank coopère — Liens avec Trump

Dominique Dufresne
Décembre 6, 2017

Mais la Maison-Blanche a vivement répliqué.

"Cette demande a été faite il y a plusieurs semaines et sera honorée par la banque allemande à laquelle l'empire immobilier Trump - dirigé aujourd'hui par les deux fils du président américain - doit quelque 300 millions de dollars, indique Bloomberg, qui cite une source ayant requis l'anonymat".

Elle s'est refusée à donner davantage de détails.

Allemagne : une collision entre deux trains fait au moins 50 blessés
La compagnie publique nationale des chemins de fer, Deutsche Bahn, a quant à elle évoqué "selon de premières informations" un bilan de 20 blessés.

Si le procureur s'intéresse aux comptes liés à Deutsche Bank, c'est notamment car la banque avait de nombreux liens avec la Russie, notamment via un accord financier avec Vnesheconombank, la banque d'Etat soumise à des sanctions américaines.

Le procureur spécial Robert Mueller enquête sur une ingérence présumée de la Russie dans la campagne présidentielle américaine de 2016 et sur des liens supposés entre des proches de Donald Trump et Moscou.

Une seconde source proche du dossier a évoqué auprès de l'AFP la possibilité que la demande de documents concerne Paul Manafort, l'ancien directeur de campagne de Donald Trump.

Découvrez qui va incarner Céline Dion au cinéma
Elle a d'ailleurs partagé quelques photos sur les réseaux sociaux dans les dernières semaines. Depuis ses débuts dans les années 80, Valérie Lemercier a tenu la vedette de plus de 30 films.

Ce n'est pas la première fois que des autorités américaines sollicitent l'établissement allemand sur ses liens avec le magnat de l'immobilier.

En juin 2017, la Deutsche Bank avait déjà rejeté une demande d'information concernant ses relations avec Trump, arguant que cette demande devait faire l'objet d'une requête formelle.

Donald Trump, qui refuse de publier l'intégralité de ses déclarations d'impôts, a toujours répété qu'il n'avait " aucun intérêt financier " en Russie. Jusqu'ici, quatre personnes ont été mises en cause, dont le 1er décembre Michael Flynn qui fut l'éphémère conseiller à la sécurité nationale du président républicain.

La caution de Khalifa Sall sera déposée ce mardi
Ses conseils vont déposer ce mardi la caution qui pourrait lui permettre de bénéficier d'une liberté provisoire. La levée de son immunité parlementaire était le dernier acte qui restait pour qu'il passe devant le Tribunal.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL