Les autorités financières françaises mettent en garde contre l'achat de bitcoins

Elisee Touchard
Décembre 5, 2017

Avec un cours qui frôle aujourd'hui les 10 000 euros, c'est peu dire que la valeur du Bitcoin s'est complètement envolée en quelques mois. Début 2017, une unité de cette monnaie électronique s'achetait pour une somme dix fois inférieure, ce qui était déjà à l'époque un sacré montant à débourser.

Envie de vous lancer dans l'aventure? Car pour les deux autorités, cet actif est extrêmement volatil et ne bénéficie d'aucun filet de sécurité.

Le public pourra assister aux funérailles de Patrick Bourgeois
Patrick Bourgeois a toujours été particulièrement proche de son public et reconnaissant de son amour et de sa fidélité.

"Parce qu'ils ne sont pas considérés en l'état actuel du droit comme des instruments financiers, le bitcoin et les autres + crypto + actifs n'entrent pas dans le périmètre de supervision directe de l'AMF", est-il expliqué. "Par conséquent, ils ne sont donc pas non plus assujettis au cadre réglementaire relatif aux moyens de paiement", ajoutent l'AMF et l'ACPR, affirmant être de plus en plus sollicitées à travers leurs centres d'appels par des épargnants à ce sujet.

" Le Bitcoin a vu sa valorisation croître brutalement".

RD Congo : Des rebelles recrutés pour réprimer les manifestations
Comment peut-on recruter ceux qui nous combattent? " Notre rapport est basé sur plus de 120 entretiens , expliqueIda Sawyer, chercheuse à Human Rights Watch".

De manière générale, le gendarme de la Bourse invite les particuliers à vérifier que l'intermédiaire financier qui propose ou conseille des investissements financiers figure bien sur la liste des établissements financiers autorisés à exercer en France. "Les investisseurs s'exposent par conséquent à des risques de perte très élevés en cas de correction", déclarent les deux organismes dans un communiqué commun.

Wattrelos. Des pompiers agressés au marteau
Mais voulant faire leur travail jusqu'au bout, les trois hommes du feu décident de conduire la patiente dans leur ambulance. Trois frères sont en garde à vue au commissariat de Roubaix, suspectés d'avoir participé à cette agression.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL