L'ASN autorise le redémarrage de la centrale du Tricastin — Nucléaire

Dominique Dufresne
Декабря 5, 2017

"L'état de la digue du canal de Donzère-Mondragon, après les investigations et les réparations menées par EDF, permet le redémarrage des réacteurs de la centrale nucléaire du Tricastin (Drôme)", annonce l'Autorité de sûreté nucléaire, ce mardi 5 décembre.

L' Autorité de Sûreté Nucléaire donne son accord pour le redémarrage des réacteurs 2, 3 et 4 sur la centrale nucléaire du Tricastin. "L'expertise menée par l'IRSN à la demande de l'ASN sur la digue ainsi renforcée confirme l'absence de brèche en cas de séisme majoré de sécurité (SMS), c'est-à-dire le plus important séisme étudié dans la démonstration de sûreté nucléaire", spécifie l'ASN.

Читайте также: Cavani lance un avertissement à Neymar sur le collectif — PSG

En marge d'un colloque de l'Union française de l'électricité, Dominique Minière, le directeur exécutif d'EDF chargé du parc nucléaire et thermique, a confirmé auprès de Reuters que le groupe "prévoit des travaux sur le réacteur numéro 1 d'ici à la fin de l'année". La date de remise en service de la centrale, initialement prévue début novembre, avait été repoussée à plusieurs reprises. A la suite du premier report, EDF avait été contraint de revoir à la baisse son objectif de production nucléaire et ses objectifs financiers pour l'année. "Elle met toutefois en évidence, dans certaines conditions, des risques de glissements locaux qui, sans remettre en cause la stabilité de la digue, rendraient nécessaire la réalisation de travaux après la survenue d'un séisme".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article