Mort de l'ex-président Ali Abdallah Saleh — Yémen

Dominique Dufresne
Décembre 4, 2017

Au Yémen, les rebelles Houthis ont déclaré ce lundi que l'ancien président du pays Ali Abdallah Saleh avait été tué à Sanaa. "Le ministère de l'Intérieur [contrôlé par les rebelles] annonce la fin de la milice de la trahison et la mort de son chef [Ali Abdallah Saleh] et d'un certain nombre de ses éléments criminels", a assuré la chaîne de télévision des houthis, Al-Massira, en citant un communiqué.

Des miliciens Houthis ont bloqué un convoi de quatre véhicules à environ 40 km au sud de Sanaa et ont tué par balle Ali Abdallah Saleh, ainsi que le secrétaire général du CPG, Arif al-Zouka, et son adjoint Yasir al-Awadi, a déclaré à l'AFP une source militaire sous couvert de l'anonymat.

Des photos et des vidéos, apparemment filmées par des rebelles, ont circulé sur les réseaux sociaux, juste avant l'annonce des houthis, montrant ce qui semble être l'ancien président, apparemment sans vie, avec une profonde entaille à l'arrière de la tête.

Theresa May à Bruxelles pour une réunion cruciale — Brexit
Le chef de la diplomatie irlandaise, Simon Coveney, a lui aussi parlé de progrès réalisés ces derniers jours sur la question de la frontière.

Mais cette alliance a volé en éclats au cours de la semaine écoulée. Selon le Comité international de la Croix-Rouge (CICR), les heurts ont fait au moins 125 morts et 238 blessés depuis mercredi. Les Houthis avaient dénoncé une "grande trahison".

Ses forces s'étaient alliées aux rebelles en 2014, en dépit d'une longue histoire d'hostilités et d'affrontements entre les deux camps.

L'ancien président yéménite Ali Abdullah Saleh a apparemment été tué lors de combats dans la province de Marib, près de la frontière avec l'Arabie saoudite. Baptisée "Sanaa l'Arabe", l'opération -à l'issue plus qu'incertaine- consisterait à prendre la capitale en tenailles sur plusieurs fronts, notamment à l'est et au nord-est.

Baptême en grande pompe pour Brigitte Macron
L'épouse d'Emmanuel Macron a été désignée pour baptiser le bébé panda Mini Yuan Zi au zoo de Beauval et pour devenir sa marraine. Pour rappel, cette peluche vivante est née dans l'Hexagone de l'union de Huan Zi et Huan Huan, deux pandas prêtés par la Chine.

La guerre au Yémen a fait plus de 8750 morts depuis l'intervention de l'Arabie saoudite et de ses alliés en mars 2015, et le pays est aujourd'hui confronté à la "pire crise humanitaire du monde" selon l'ONU.

Retrouvez les articles du HuffPost Tunisie sur notre page Facebook.

Attaqué à l'explosif, le stade refuse de s'effondrer — Etats-Unis
Sauf que le traditionnel spectacle de la structure qui s'effondre sur elle-même sous les cris des badauds n'a pas eu lieu. L'implosion du Pontiac Silverdome, l'ancien domicile des Lions de Détroit , était prévue dimanche matin à 8h30.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL