Moins de Français donnent aux associations, mais les dons restent stables

Elisee Touchard
Декабря 4, 2017

En 2016, 5,28 millions de foyers fiscaux ont déclaré au moins un don sur leur impôt sur le revenu, contre 5,51 millions en 2015, d'après les chiffres recueillis.

Invité sur franceinfo, le président de Recherches et solidarités Jacques Malet a constaté une baisse des dons en France en 2016 "C'est la première fois depuis une vingtaine d'années, sauf en 1995, au moment des grandes grèves contre la réforme Juppé qu'il y a une baisse des dons".

Les donateurs sont moins nombreux et le montant des dons déclarés a stagné en 2016, alors qu'il était en augmentation depuis une dizaine d'années. Les années 2014 et 2015 avaient notamment connu des progressions significatives de 7,2% et 3,7%. Selon Recherches et Solidarités, "les résultats décevants de 2016 restent pour l'heure sans explication". Le niveau "assez haut" du moral des Français mesuré par l'Insee, et le bilan mondial "particulièrement lourd" des catastrophes naturelles, "qui mobilisent habituellement la solidarité des Français", avaient laissé espérer une année "plus satisfaisante".

Читайте также: Énorme exercice aérien après le tir de Pyongyang

Les plus de 60 ans représentent plus de la moitié des donateurs (53%) et des montants (58%).

Recherches & Solidarités relève toutefois que les moins de 30 ans sont les plus généreux, avec en moyenne 2,4% de leur revenu annuel versé aux associations, contre environ 1,5% pour les tranches d'âge de 30 à 70 ans et 2,3% pour les plus âgés. Pour Jacques Malet, une hypothèse se dégage: "de moins en moins de ménages modestes sont imposés, ce qui a pu agir à la baisse sur le nombre de déclarations", selon lui. Pour attirer la nouvelle génération, les associations utilisent les nouvelles formes de donations: par SMS, par carte bancaire ou via les réseaux sociaux.

Les cinq premières organisations collectrices sont l'Association française contre les myopathies, les Restos du cœur, la Croix-Rouge, le Secours catholique et Médecins sans frontières. Dans le top 3 des communes concentrant le plus de donateurs, on retrouve Versailles, Neuilly-sur-Seine et Strasbourg. Les partis politiques, qui sont comptabilisés de manière distincte depuis 2013, voient leurs dons baisser fortement: 83,7 millions d'euros en 2016 (-11%) avec un nombre de donateurs en fort recul lui aussi de 11%.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article