La croissance ralentit au 3e trimestre — Canada

Elisee Touchard
Décembre 2, 2017

OTTAWA, 1er décembre (Reuters) - La croissance de l'économie canadienne a ralenti au troisième trimestre après un premier semestre particulièrement dynamique, en raison principalement d'une chute des exportations tandis que les investissements des entreprises ont marqué le pas, montrent les données publiées vendredi par l'institut canadien de la statistique. C'est moins cependant que les hausses de 4,3% (chiffre révisé à la baisse) du deuxième trimestre et de 3,7% du début d'année.

Pour le seul mois de septembre, l'économie canadienne a connu une croissance de 0,2%, un niveau là encore supérieur aux prévisions et donnant à penser qu'elle est entrée dans le quatrième trimestre sur une dynamique modeste.

Coupe du Monde 2018 (Tirage au sort) : Les réactions des Bleus
Le pays hôte, la Russie, a également été épargné et retrouvera l'Uruguay, l'Egypte et l'Arabie Saoudite. Dans son histoire, l'équipe de France a donc participé à 12 phases de groupes d'un Mondial.

Le PIB s'est élevé à 1 583,5 milliards de drams soit 3,3 milliards de dollars au troisième trimestre.

Les exportations plus faibles d'automobiles, dues à des grèves et à des modifications de certains modèles destinés au marché américain, ont contribué le plus au recul des ventes de marchandises canadiennes à l'étranger.

Ski alpin - Coupe du Monde (F) - Lake Louise (descente) : Huetter, retour gagnant
L'année passée, la quadruple lauréate du gros globe de cristal avait été privée de Coupe du monde après une chute à l'entraînement synonyme de fracture ouverte de l'humérus droit.

"Le commerce international a été le frein le plus important à la croissance, soustrayant 3,3 points de pourcentage", a estimé l'économiste Brian De Pratto de la banque TD.

Le secteur du logement a aussi pénalisé la croissance avec un recul de l'investissement dans les structures résidentielles.

Mnangagwa nomme deux hauts gradés au gouvernement, l'opposition zappée — Zimbabwe
Mugabe, enclenchant les événements qui allaient éventuellement chasser celui qui dirigeait le pays depuis 37 ans. Le général Moyo avait annoncé, le 15 novembre, l'intervention de l'armée et l'assignation à résidence de M.

Les ménages ont aussi continué à dépenser de façon soutenue mais moins frénétiquement qu'au trimestre précédent, contribuant à une légère diminution de la demande intérieure finale en rythme annualisé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL