14 décès suspects de patients sous Levothyrox

Olivia Lacan
Novembre 30, 2017

Ce que l'on sait, c'est que la base de données répertoriant les effets secondaires liés au changement de formule du Levothyrox signale à ce jour 14 décès de patients, selon une information de l'hebdomadaire Ebdo, confirmée hier sur Twitter par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

Le 10 octobre l'ANSM avait publié un rapport de pharmacovigilance qui faisait état de quatre décès: une femme de 87 ans, diabétique et victime d'un AVC, une femme de 78 ans qui prenait un grand nombre de médicaments, une femme de 34 ans qui recevait un lourd traitement psychiatrique et une femme de 39 ans victime d'un oedème pulmonaire avec insuffisance cardiaque. 14633 cas d'effets secondaires indésirables recensés Le rapport national des effets indésirables des médicaments, arrêté à mi-septembre, mentionnait déjà 14633 cas d'effets secondaires dont quatre décès intervenus chez des personnes sous Levothyrox.

Marcel Forget "n'est plus l'homme de la situation", dit Coiteux
Marcel Forget est commissaire associé aux vérifications à l'UPAC depuis novembre 2013. Le numéro 2 de l'UPAC s'est retrouvé une nouvelle fois dans l'embarras jeudi matin.

L'Agence du médicament a confirmé que 14 décès de patients prenant du Levothyrox ont été enregistrés dans la base nationale de données sur les effets indésirables liés à la nouvelle formule de ce médicament contre les troubles de la thyroïde. "Ces patients recevaient plusieurs traitements et souffraient pour la plupart de pathologies graves", avait alors précisé l'agence. Si un lien est établi avec le Levothyrox, l'ANSM prendra les mesures nécessaires. Le "lien avec le Levothyrox n'est pas établi", indiquait d'ailleurs le rapport.

Mercredi soir, dans un Tweet, l'ASNM a déclaré que "les signalements de décès et de cas graves font systématiquement l'objet d'une vigilance particulière de l'ANSM".

Mystère des bébés de Galfingue : une femme déférée au parquet de Mulhouse
Il s'agirait selon nos informations de la mère des quatre nouveaux-nés dont les corps avaient été retrouvés le 21 octobre 2003. Une femme de 53 ans a été déférée, jeudi 30 novembre, devant le parquet de Mulhouse (Haut-Rhin), rapporte France Bleu Alsace.

L'ANSM indique que l'enquête se poursuit et que les résultats seront présentés fin janvier 2018.

Le volet juridique de l'affaire ne fait que commencer avec des centaines de dossiers et de plaintes de patients, maus aussi de médecins contre le laboratoire, la ministre de la Santé, l'ANSM...

Un ex-membre de Noir Désir fait des révélations édifiantes — Bertrand Cantat
Le musicien ajoute que les membres du groupe Noir Désir n'étaient pas les seuls à savoir que Bertrand Cantat était violent. Le chanteur, d'une extrême jalousie fait craindre le pire à son épouse, qui aurait caché ses enfants chez une voisine.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL