Clous, lames de rasoir, pièces: l'étrange contenu de l'estomac d'un homme

Olivia Lacan
Novembre 29, 2017

Selon The independant, en 2015, un cas similaire a été signalé à Bathinda où des médecins ont retiré 40 pièces de monnaie, 150 clous et une poignée de noix, de boulons et de piles de l'estomac d'un homme de 34 ans.

L'hôpital de Madhya Pradesh, dans le centre de l'Inde a été le théâtre d'une histoire des plus insolites qui fait le tour de la toile depuis quelques jours. Au total, sept kilos d'objets en tout genre.

En Inde, un homme de 35 ans a été admis à l'hôpital pour des douleurs abdominales.

OM : Henri Bedimo avec la réserve
Cette saison démarre aussi avec des blessures, c'est comme ça. "Et plus la difficulté est grande, plus ça m'ouvre l'appétit". Tous les signaux sont au vert, on va maintenant pouvoir bien postuler, et bien semer le doute dans la tête du coach".

L'intervention chirurgicale menée par l'équipe médicale a permis d'extraire l'équivalent de 7 kilogrammes, soit le poids de 263 pièces de monnaie, 100 clous et plusieurs éclats de verre...

"Nous avons été choqués de trouver des pièces de monnaie, des clous et des écrous dans son estomac".

Fort heureusement pour lui, il a été opéré à temps et a évité le pire: les objets qu'il avait ingérés avaient commencé à perforer son estomac.

Contact perdu avec le satellite lancé depuis Vostotchny
Si la fusée Soyouz a décollé sans difficulté à 14h41 locales, le contact avec le satellite qu'elle transportait a été perdu. Le troisième lancement depuis ce cosmodrome est prévu le 22 décembre prochain.

"Selon ses proches et les médecins, ce trentenaire souffre de dépression ainsi que de troubles psychologiques". Chauffeur de rickshaws (un véhicule tricycle utilisé pour le transport de personnes ou de marchandises), il avalait régulièrement les pièces de monnaie que lui donnaient ses clients."Chaque fois qu'il ressentait le besoin d'ingérer une pièce de monnaie, il l'ingérait avec de l'eau", a déclaré un membre de sa famille.

"L'opération a été pratiquée au bon moment" et les objets n'ont pas eu le temps de causer de grand mal à l'homme, a fait remarquer le chirurgien.

Monaco : Ghezzal a failli y croire
Rachid Ghezzal , attaquant de Monaco, après la défaite contre le PSG (1-2): "Au vu de la physionomie du match, c'était compliqué". Avant de reprendre: "On a plus d'automatismes dans une animation plus offensive, et plus de facilité à jouer".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL