Réduire sa consommation de viande : un bon geste pour l'environnement

Olivia Lacan
Ноября 25, 2017

Voici le conseil délivré par Terra Nova, qui a publié ce jeudi 23 novembre un rapport de 70 pages intitulé "La viande au menu de la transition alimentaire " qui vise, selon la fondation, à trouver "un nouveau compromis entre nos traditions alimentaires et nos impératifs sanitaires, environnementaux et économiques "(1). Si le think tank rappelle qu'historiquement la consommation de viande était associée à "l'élévation du niveau de vie et aux progrès de l'agriculture", aujourd'hui cela semble ne plus être le cas, voire même être de plus en plus inquiétant.

"Notre objet n'est pas de condamner en soi la consommation de viande". Ceci s'explique notamment par la croissance de la démographie, l'amélioration des niveaux de vie et l'industrialisation de l'...

Ces pistes de travail sont réparties en onze propositions.

Читайте также: En quarts, le MHSC affrontera Chelsea — Women's Champions League

"Il nous semblerait pertinent d'évoluer, dans les restaurants scolaires, vers la généralisation du repas alternatif végétarien comme option proposée aux parents pour leurs enfants, et vers l'imposition d'un jour végétarien par semaine, dans les collèges et lycées", indique le cercle de réflexion Terra Nova dans un document.

Pour atteindre les objectifs affichés, Terra Nova émet plusieurs pistes. "Une telle évolution est loin d'être acquise", précisent-ils. L'élevage représente ainsi la principale source d'émissions de gaz à effet de serre, devant les transports.

Cette conversion sera également bénéfique pour la santé, et ce tout en satisfaisant toujours les besoins humains en protéines.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2017 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог

Autres rapports

Discuter de cet article