Un nouvel outil pour lutter contre l'ingérence russe — Facebook

Felicite Anouilh
Novembre 23, 2017

Facebook promettait d'attaquer les auteurs de ces intox au porte-monnaie en limitant leurs gains financiers."C'est pourquoi une information labellisée contestée ne pourra pas être convertie en publicité ni faire l'objet d'un post sponsorisé" prévient le réseau social.

Facebook va mettre en place, d'ici la fin de l'année, une page dédiée qui indiquera aux utilisateurs s'ils ont suivi une page qui a relayé la propagande russe pendant les dernières élections américaines à la demande du congrès. Basée à Saint-Pétersbourg, cette Agence de recherche Internet est notamment accusée d'avoir eu recours à de faux comptes sur les réseaux sociaux pour publier des messages sur des thématiques sensibles dans l'opinion américaine.

Le FC Barcelone qualifié, l'Atlético encore en vie — LdC
Malgré sa mainmise sur le ballon, le FC Barcelone s'est contenté du match nul (0-0) ce mercredi face à la Juventus Turin . Les Italiens vont tenter de se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue des Champions .

126 millions d'utilisateurs représentent plus de la moitié du nombre d'utilisateurs américains et plus de 6 % du nombre total d'utilisateurs de Facebook. Le 22 novembre, Facebook a annoncé sur son blog https://newsroom.fb.com/news/2017/11/continuing-transparency-on-russian-activity/ le futur lancement d'un nouvel outil qui sera présent dans le centre d'aide de la plateforme. Facebook précise: "Il est important que les gens comprennent comment des intervenants étrangers ont tenté de semer la division et la méfiance en utilisant Facebook avant et après l'élection américaine de 2016 ".

Une énième initiative sous l'étendard de la transparence pour redorer l'image écornée de Facebook dans cette affaire, et sous l'œil réprobateur du Congrès américain. La propagande russe a aussi touché Twitter, et dans une moindre mesure Google.

LdC : Chelsea se qualifie pour les 1/8es
Derrière Manchester United , les Portugais paraissaient les favoris à la seconde place devant le CSKA Moscou et le FC Bâle . Défendre face à Chelsea lorsque l'on est Qarabağ et qu'on s'est mangé un 6 à 0 à l'aller, c'est encore plus difficile.

Reste à savoir si l'outil sera réellement exploité par les utilisateurs du réseau social, et s'il aura un impact à long terme sur une potentielle future ingérence.

L'utilisation des monnaies virtuelles interdite au Maroc
A savoir: le recours aux monnaies virtuelles comporte d'importants risques pour leurs utilisateurs. Alors que le cours du Bitcoin ne cesse de grimper, les pays tentent de se positionner.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL