Argentine : le sous-marin disparu entre dans la "phase critique"

Dominique Dufresne
Novembre 23, 2017

Le porte-parole de la Marine argentine a annoncé, hier, qu'un bruit anormal avait été enregistré, voici une semaine, trois heures après la dernière communication du sous-marin argentin San Juan, à proximité de sa dernière position connue.

S'ils sont encore en vie, les 44 marins pourraient manquer d'oxygène, les réserves étant en théorie épuisées en sept jours, selon Enrique Balbi. Selon la marine argentine, le sous-marin avait signalé un problème de batterie avant sa dernière communication, une avarie qui n'avait pas été jugée suffisamment grave pour déclencher une procédure d'urgence.

"Cela a dû être un bruit très fort (.) Il peut s'agir d'une explosion", a pointé un ancien commandant de sous-marin, cité par l'AFP.

" J'ai appelé Cécile et je lui ai dit d'arrêter son cirque " — Cauet
Il n'hésite pas à rajouter que sa chroniqueuse de l'époque avait " un peu chauffé " l'invité en disant " je n'ai rien senti ". La scène ne choque pas outre-mesure à l'époque et personne ne réagit autour de la table. "Pardon, mais.

Le San Juan et ses 44 membres d'équipages étaient en mission dans l'Atlantique sud, le submersible regagnait la base navale de Mar del Plata, son port d'attache.

Interrogé sur le fait de savoir si le bruit pouvait être lié à une éventuelle explosion, le porte-parole a répondu qu'il n'avait pas l'intention de "faire des hypothèses" et qu'il fallait "étudier l'anomalie". Du Chili, notamment, où les 33 mineurs qui avaient passé 70 jours sous terre dans la mine de San José, il y a sept ans, ont exprimé leur solidarité: "Nous espérons qu'ils n'ont pas abandonné l'espoir, qu'ils attendent toujours le miracle". L'ultime contact date du mercredi 15 novembre à 07h30 locales (10h30 GMT).

"Nous sommes au septième jour, dans une phase critique pour l'oxygène, si nous sommes dans un scenario d'immersion", a déclaré mercredi matin Enrique Balbi. En revanche, s'il peut remonter à la surface pour renouveler l'air dans le bâtiment, l'autonomie du San Juan peut atteindre plusieurs semaines.

Greffé avec la peau de son frère jumeau, un grand brûlé survit
Pour la première fois dans le monde, une greffe de peau a été réussie sur le corps d'un homme, brûlé à 95 %. Bien que ce cas reste exceptionnel, des processus étonnants de régénération ont été observés.

Les recherches s'intensifient chaque jour. Plus de 4.000 personnes de huit pays participent aux opérations. La zone de recherches, initialement de 300 km de diamètre, a été quadrillée à 100% puis étendue à une zone de 1000 km de long du nord au sud et 500 km d'est en ouest, presque la superficie de la France.

Il y a huit jours maintenant que le sous-marin argentin ARA San Juan a disparu, avec à son bord un équipage de quarante-quatre personnes, dont Eliana Maria Krawczyk, la première femme sous-marinière d'Amérique du Sud, surnommée "la reine des mers". Un hôpital du port de Comodoro Rivadavia est prêt à accueillir les marins. La veille, la président russe Vladimir Poutine avait proposé l'aide de la Russie aux autorités argentines. La presse argentine s'est d'ailleurs émue de la présence d'un avion militaire anglais sur son sol, ce qui ne s'était pas produit depuis la guerre des Malouines, en 1982.

À Mar del Plata, des pleurs et des manifestations de désespoir parmi les proches des 44 marins ont précédé l'annonce officielle.

Et si le Pérou était disqualifié du Mondial 2018 par la FIFA ?
Ce qui ne serait alors plus le cas et provoquerait une situation d'ingérence, passible d'exclusion des membres de la FIFA. Selon le média Libero , un membre du Congrès a proposé une loi visant à la prise de contrôle de la Fédération péruvienne.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL