RENAULT : soutenu par son arrivée sur le marché Pakistanais

Dominique Dufresne
Novembre 22, 2017

Elle sera aussi missionnée de distribuer en exclusivité ces véhicules. Une moindre pièce mais qui jouera son rôle.

Le gouvernement du Pakistan, pays de 200 millions d'habitants, cherche à développer le marché automobile local et à attirer des constructeurs étrangers. C'est donc potentiellement, un grand marché automobile en devenir. "Nous entendons établir de nouvelles références en matière de sécurité et de qualité sur le marché", ajoute Fabrice Cambolive, directeur des opérations en charge de la région Afrique Moyen-Orient Inde pour le groupe Renault.

Le groupe Renault voit un fort potentiel dans la région Afrique Moyen-Orient et Inde, où il compte porter ses ventes en volume à plus de 800.000 unités à la fin de son nouveau plan stratégique 2022, contre 491.000 l'an dernier. La marque au losange n'était jusqu'ici pas présente au Pakistan, elle sera la première marque européenne a s'y implanter.

Un risque d'amende Sablé — Saint-Étienne
Selon les informations de But!FootballClub, " l'ASSE a dès le départ anticipé le cas Julien Sablé ". Saint-Étienne en voit des vertes et des pas mûres. "Il n'a pas le diplôme".

Le marché pakistanais, où le taux d'équipement en automobiles est encore très faible, représentait 211.000 voitures et véhicules utilitaires légers neufs vendus en 2016, selon les données du cabinet de consultants Inovev.

Renault va construire une usine donc au Pakistan en association avec le groupe Al Futtaim et sa branche Motors distributeur exclusif de Toyota et Lexus aux Emirats Arabes Unis notamment.

Il est dominé depuis des décennies par trois constructeurs japonais, Toyota, Honda et Suzuki qui assemblent leurs véhicules localement.

Adrien Quatennens répond à Emmanuel Macron sur RTL sur les sans-papiers
On aide les gens quand ils sont malades, mais on ne peut pas accepter que les gens... "Je ne peux pas donner des papiers à tous les gens qui n'en n'ont pas".

L'usine sera construite à Karachi et sera "à la pointe de la technologie", assure Renault. Les premiers véhicules devraient être distribués à partir de 2019, avant une "montée en cadence en 2020", annonce Renault.

Créée à Dubaï dans les années 1930 en tant que société de négoce, Al-Futtaim emploie aujourd'hui 42.000 personnes dans quatre activités (automobile, services financiers, immobilier et commerce) et opère dans 29 pays.

Le Groupe Renault et Al-Futtaim annoncent avoir conclu un contrat cadre portant sur l'assemblage et la distribution de véhicules Renault au Pakistan.Le Groupe Renault apportera ses derniers modèles et son savoir-faire technologique.

Images spectaculaires d'un militaire nord-coréen fuyant son pays
Blessé par quatre balles, il a été récupéré de l'autre côté de la frontière et est soigné dans un hôpital en Corée du Sud. Le militaire sort du véhicule et s'élance en courant, poursuivi par plusieurs soldats nord-coréens qui lui tirent dessus.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL