Un "jeu" pour dénoncer ses collègues à l'entrepôt Amazon de Lille

Elisee Touchard
Novembre 21, 2017

Gagner des "bons points", pour in fine remporter "un cadeau": c'est la promesse de l'entrepôt Amazon de Lauwin-Planque, qui a lancé ce matin ce nouveau jeu, comme le révèlent nos confrères de Capital.

TSJ denunció a 60 funcionarios del gobierno ante La Haya — Venezuela
En la sentencia "se ruega al Consejo de Seguridad de las Naciones Unidas que considere emitir notificaciones especiales a Interpol en contra de estos ciudadanos".

Pour inciter les employés à participer à ce jeu étonnant, des affiches ont été placardées dans l'entrepôt. Dénoncer sur des bouts de papier les encadrants coupables d'actions "non safety", comprendre des manques de respect des règles de sécurité dans l'établissement. "La fiche atteste de la discussion, permet d'obtenir des points et d'attester de leur validité", indique le service communication d'Amazon, qui donne des exemples de règles de sécurité auxquelles le jeu s'applique: "Ne pas respecter une posture recommandée pour déplacer un article ou ne pas respecter un passage piéton pour traverser une allée".

L'astéroïde en forme de cigare provient d'un autre système solaire
Ils vont suivre sa progression encore quelques semaines avant que cet astéroïde ne disparaisse dans l'immensité de l'espace. Les astronomes croient que des objets de la sorte traversent notre système solaire une fois par année en moyenne.

Ce nouveau jeu n'amuse pas du tout les délégués syndicaux, à commencer par Vincent Julien, délégué CFDT. Amazon explique que l'opération avait déjà été déployée les années précédentes et qu'il s'agit avant tout d'une action de prévention contre les accidents du travail, plus nombreux lors du rush des fêtes de fin d'années. Ces avis sont remontés au manager qui les utilise pour attribuer les promotions, augmentations ou au contraire identifier les éléments les moins performants. Elle décrit "une opération ludique, dans un esprit bienveillant et bon enfant". Amazon tient à rappeler que la dénonciation anonyme est profondément contraire à ses valeurs et s'y oppose avec la plus grande sévérité. "La sécurité doit être l'affaire de tous dans l'entreprise, des managers vers les employés, et inversement", rétorque la direction, interrogée par Capital, précisant que la pratique n'était pas nouvelle.

Il se fait passer pour un espion pour garder ses deux femmes
Valérie apprend de la bouche du fonctionnaire que le tribunal d'instance de Marseille a prononcé son divorce deux ans plus tôt. Pour poursuivre sa bigamie, un Français a usé de multiples stratagèmes durant des années.

Le site d'Amazon, à Lauwin-Planque, dans le Nord.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL