Quand le Pentagone relaie un tweet appelant Trump à démissionner

Elisee Touchard
Novembre 18, 2017

Le compte Twitter du Département de la défense, suivi par 5,2 millions d'utilisateurs, a affirmé avoir accidentellement partagé jeudi un message sur Twitter réclamant la démission du Président Donald Trump. La solution est simple.

Le Gabonais Aubameyang ne comprend pas sa sanction — Afrique Dortmund
D'après notre source, l'attaquant gabonais pensait qu'il devait rejoindre ses coéquipiers à 14h30 au lieu de 14 heures. Au moins, il est prévenu pour la prochaine fois.

Sans citer le contenu du message d'origine, le porte-parole du Pentagone, Dana White, a déclaré qu'il s'agissait d'une erreur. Démissionne de la course. Al Franken: quitte le Congrès. Parti républicain: arrêtez de faire du harcèlement sexuel une question de parti.

L'alibi de Jacqueline Jacob est "inattaquable" pour son avocat — Affaire Grégory
Mais elle répondra vendredi aux questions de la présidente de la chambre de l'instruction Claire Barbier, indiquent ses avocats. La grand-tante de Grégory répond aux questions et "confirme son alibi ".

Le message original a été publié sur Twitter jeudi par le détenteur du compte?ProudResister. "C'est un crime tout autant que votre hypocrisie". "L'employé s'est aperçu de son erreur et l'a immédiatement effacé", poursuit le communiqué. Le tweet faisait référence au sénateur démocrate Al Franken et au candidat au Sénat de l'Etat d'Alabama Roy Moore, récemment accusés de violences sexuelles.

Elle se lâche sur Emmanuel Macron
"C'était mon ami, je le déteste maintenant", lâche Geneviève de Fontenay dans les colonnes de Télé Loisirs . Le seul politique qui lui convient n'est autre que Florian Philippot , qu'elle conseille de temps en temps.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL