Le roi Mohammed VI rencontre l'émir du Qatar ce dimanche

Dominique Dufresne
Novembre 13, 2017

Le souverain aura des entretiens au palais princier, Diwan al-Amiri, avec l'émir du Qatar Cheikh Tamim Al Thani. La discussion a porté sur l'excellence des relations entre les deux pays frères et la ferme volonté des deux chefs d'État de consolider davantage la coopération dans différents domaines.

De son côté, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani a été salué par la délégation officielle accompagnant le Roi lors de cette visite et composée notamment des Conseillers du Souverain, Fouad Ali El Himma, Yassir Znagui et Abdellatif Menouni, et du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération Internationale, Nasser Bourita.

Yvelines : un jeune homme porte plainte pour "violences policières à caractère raciste"
Si la fouille n'a rien donné, le jeune homme va être invité à embarquer dans un second fourgon pour un contrôle d'identité. Interpellé mardi par la police à Mantes-la-Jolie, il dit avoir été insulté, frappé et gravement brûlé.

Selon plusieurs sources concordantes, le roi Mohammed VI est attendu ce dimanche après-midi 12 novembre à l'aéroport international Hamad, à Doha.

A sa descente d'avion à l'aéroport international Hamad, le Souverain a été accueilli par l'Emir du Qatar, Cheikh Tamim Ben Hamad Al Thani avant de passer en revue un détachement de la Garde d'honneur.

La Suisse qualifiée pour la Russie
Une qualification qu'elle tenait pour acquise après s'être imposée en Irlande du Nord lors du barrage aller (1-0). Et force est de reconnaître qu'elle peut bel et bien remercier Ricardo Rodriguez .

Le Maroc qui entretient d'excellentes relations avec l'ensemble des pays arabes de la région, a fait preuve d'une neutralité positive tout au long de cette crise née à la suite de l'accusation du Qatar, par les trois pays membres du Conseil de Coopération du Golfe (CCG) et l'Egypte, d'encourager les groupes terroristes et de s'être trop rapproché de l'Iran, grand rival du Royaume saoudien dans la région.

Trump. Pyongyang dénonce sa tournée " va-t-en-guerre "
Le président américain Donald Trump a écrit ce dimanche un message sur Twitter pour répondre aux insultes à répétition du régime nord-coréen à son encontre.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL