Découverte de plusieurs chiens morts dans un logement — Pantin

Dominique Dufresne
Novembre 13, 2017

Les voisins, excédés par le bruit avaient fini par appeler la police dans cet immeuble de Pantin, en Seine-Saint-Denis. Il a été placé en garde à vue indique une source policière. Selon les premiers éléments recueillis par les enquêteurs, il semble qu'il s'agisse d'un chenil clandestin et donc d'un trafic d'animaux.

Antoine Boutonnet, ancien chef de la DNLH, est décédé
Selon les informations du Parisien , confirmées par LCI, il se serait suicidé avec son arme de service. Il était également l'un des responsables à la sécurité de l'Euro 2016 de football en France.

A l'intérieur du logement, les forces de l'ordre ont donc découvert plusieurs dépouilles mais aussi des chiens vivants, de type "malinois" et un renard, qui étaient dans des conditions déplorables. Le propriétaire âgé de 57 ans, quant à lui, a été interpellé et placé en garde à vue. Ces derniers se sont notamment plaints de tapage provenant du logement qui abritait "clandestinement" des chiens.

Yvelines : un jeune homme porte plainte pour "violences policières à caractère raciste"
Si la fouille n'a rien donné, le jeune homme va être invité à embarquer dans un second fourgon pour un contrôle d'identité. Interpellé mardi par la police à Mantes-la-Jolie, il dit avoir été insulté, frappé et gravement brûlé.

Les invités de Thierry Ardisson ce samedi 11 novembre — Salut les Terriens !
On ne peut pas, même avec plusieurs décennies d'écart, tuer des millions de juifs pour faire venir des millions de leurs pires ennemis après.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL