Bangui n'est plus épargnée des attaques — RCA

Dominique Dufresne
Novembre 13, 2017

Des patrouilles de milices autoproclamées d'"autodéfense" du quartier ont été faites lundi, selon un responsable local et un commercant du quartier.

Le cardinal Dieudonné Nzapalainga, figure religieuse importante de Centrafrique, à lancé lundi un "appel à la retenue (et) à la raison" dans une vidéo publiée sur l'internet, exhortant les populations "à être responsables".

OL - Mercato : Joël Bats quitte Lyon pour retrouver Rémi Garde !
Bats ne quittera son poste qu'au moment de la trêve hivernale, date à laquelle son successeur entrera en piste. Le remplaçant de Bats est déjà connu, il s'agit de Grégory Coupet .

L'incident a été suivi par des représailles qui se sont soldées par quatre morts et une vingtaine de personnes blessées, selon les chiffres communiqués par le ministre de la Sécurité publique, dimanche à la radio nationale, précisant qu'une enquête officielle a été ouverte sur cette attaque et ses auteurs. "Ce sont deux taxis-moto et un jeune qui se promenait dans le quartier", a expliqué sur place un notable du quartier qui a requis l'anonymat.

L'attaque par des hommes non identifiés contre ce café où jouait un célèbre chanteur local s'est produite au PK5, un quartier qui a longtemps été l'épicentre des violences communautaires qui ont secoué Bangui ces dernières années.

A 10 mois, ce bébé pèse déjà 28 kilos
La seule chose que les experts ont pu constater est que le bébé "a un foie gras , un poumon gras et un cœur gras ". Né le 15 décembre 2016, Luis Manuel Gonzales pèse, dix mois après sa naissance , 28 kilos.

Bangui n'était plus le théâtre de violences depuis février 2017. Des habitants de la capitale craignent de nouvelles violences entre les groupes armés.

"Ozaguin était venu se produire ici pour faire en sorte que tous les Centrafricains, musulmans et chrétiens, se retrouvent ici dans la cohésion sociale", a expliqué à l'AFP le propriétaire du café visé, Issiakou Guymba. "Cela nous fait perdre l'espoir, quand des gens viennent semer comme ça la panique dans la population".

Découverte de plusieurs chiens morts dans un logement — Pantin
Les voisins, excédés par le bruit avaient fini par appeler la police dans cet immeuble de Pantin , en Seine-Saint-Denis. Ces derniers se sont notamment plaints de tapage provenant du logement qui abritait " clandestinement " des chiens .

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL