Yvelines : un jeune homme porte plainte pour "violences policières à caractère raciste"

Dominique Dufresne
Novembre 12, 2017

On y voit les mains brûlées et bandées de son client, un homme de 27 ans, qui a porté plainte samedi pour "violences policières à caractère raciste".

Sur l'ordinateur de Me Calvin Job, des photos impressionnantes défilent. Interpellé mardi par la police à Mantes-la-Jolie, il dit avoir été insulté, frappé et gravement brûlé. Les policiers voulaient fouiller un véhicule, appartenant à un de ses amis. Il a la clé et ouvre la portière. Si la fouille n'a rien donné, le jeune homme va être invité à embarquer dans un second fourgon pour un contrôle d'identité. Et de poursuivre: "Mon client m'a expliqué qu'ils l'ont frappé en le traitant de 'sale négro', qu'il a été maintenu contre un chauffage dans le fourgon, qu'il disait souffrir des mains, mais que les policiers étaient restés impassibles".

Kurzawa regrette "une erreur de jeunesse" — France
Voilà, c'est juste ça". "Je dois faire en sorte de comprendre tout, d'avoir de l'empathie, d'essayer de me mettre à leur place. C'est plus les personnes autour de moi. "Mes coéquipiers m'ont tous félicité parce que j'avais mis trois buts".

Arrivé au commissariat, le contrôle d'identité se transforme en interpellation pour stupéfiants, rébellion et outrage à agent raconte Me Calvin Job.

Arrivé au commissariat, les policiers ont alors appelé les pompiers qui l'ont emmené à l'hôpital où il a passé la nuit, ressortant le lendemain matin avec deux jours d'ITT pour des brûlures aux bras. Le parquet a cependant indiqué que les soeurs du jeune homme avaient déposé plainte dès jeudi pour "violences" auprès d'une brigade de gendarmerie des Yvelines, entraînant l'ouverture de l'enquête. Rentré quelques heures chez lui, il est ensuite revenu à deux reprises au cours des jours suivants à l'hôpital après l'aggravation de ses blessures, avant d'être finalement opéré vendredi, selon son conseil, qui précise qu'il doit rester hospitalisé une semaine.

Mondial 2018 : naufrage du Syli à Kinsaha
Les Léopards dominent les débats mais ils n'ont pas concrétisé et le Syli National se montre plus dangereux en contre. La Tunisie en tête du groupe n'avait besoin que d'un seul point pour décrocher son ticket pour la Russie.

"Il est en état de choc très avancé, il ne comprend pas ce qui lui arrive".

Un jeune homme tué par au moins cinq balles à Marseille
Le procureur de la République a cependant estimé qu'il était trop tôt pour qualifier l'homicide de "règlement de comptes". Déja connue des services de police pour des délits liés aux stupéfiants, la victime se trouvait sous contrôle judiciaire.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL