Catalogne : la spectaculaire déconfiture des indépendantistes

Dominique Dufresne
Novembre 12, 2017

Carme Forcadell, la présidente du parlement catalan, a été écrouée jeudi soir par un juge d'instruction. Le magistrat a ordonné que la présidente indépendantiste du parlement de Catalogne soit placée en détention.

"Sans liberté d'interdire le vote " Pour sa défense, la présidente du Parlement catalan a assuré devant le juge qu' elle n'avait pas "la liberté d'interdire un vote", selon un de ses porte-parole. Les cinq autres élus ont été laissés libres: quatre d'entre eux doivent payer une caution de 25.000 euros d'ici une semaine pour éviter la prison, alors que le dernier est libre sans contrôle judiciaire ni paiement d'une caution.

CM2018: La Tunisie se qualifie pour la 5è fois au mondial
En cas de victoire, la Tunisie se qualifie d'office à la coupe du monde de Football 2018 pour la 5ème fois de son histoire. La dernière fois, les tunisiens ont joué la coupe du monde en Allemagne en 2006.

Une enquête est en cours sur de possibles faits de rébellion ou sédition, voire de malversations de fonds, commis en vue de déclarer l'indépendance.

Cette stratégie a démarré selon le parquet bien avant la déclaration officielle d'indépendance du Parlement catalan le 27 octobre, déclaration annulée mercredi par la Cour constitutionnelle, dans la plus grave crise qu'ait connue l'Espagne en 40 ans de démocratie. Carles Puigdemont, président indépendantiste destitué de Catalogne, a immédiatement réagi sur Twitter.

L'actrice Lupita Nyong'o dénonce les retouches d'un magazine
Accompagné d'un texte adressé à l'hebdomadaire féminin, Lupita Nyong'o y a dénoncé l'uniformisation des standards de beauté dont elle a été victime.

Quant à M. Puigdemont et quatre de ses "ministres", ils ont fui en Belgique et sont visés par un mandat d'arrêt espagnol.

Carme Forcadell, une indépendantiste de la première heure, avait compté, un à un, les bulletins des élus qui avaient voté pour la sécession le 27 octobre. En Espagne, le délit de rébellion est passible de 15 à 30 ans de prison, et celui de sédition d'un maximum de 15 ans.

Marquez partira devant Zarco à Valence
Le Majorquin s'est montré le plus rapide au cumul des deux séances d'essais libres du Grand Prix Motul de Valence devant Dani Pedrosa.

Les propos des parlementaires devant le juge pourraient fâcher une partie du camp indépendantiste, au sein duquel sont déjà récemment apparues des dissensions et qui n'a pas réussi à présenter une coalition en prévision des prochaines élections régionales. "Liberté!". Au total, 150'000 passagers, dont 10'000 de trains à grande vitesse ont été touchés par des annulations ou retards. Les deux principaux syndicats espagnols, CCOO et UGT, n'avaient cette fois pas appelé à la grève. Les sondages prédisent pour l'instant un résultat très serré pour le scrutin de décembre.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL