Premier 11-novembre pour le président Macron

Dominique Dufresne
Novembre 11, 2017

Le président de la République Emmanuel Macron a choisi de débuter les commémorations de ce 11 novembre au musée Georges Clémenceau, situé dans un appartement du XVIe arrondissement de Paris, où a vécu celui qu'on surnomme le "Père de la victoire".

Après avoir visité un musée dédié à sa mémoire, le chef de l'Etat a remonté les Champs-Elysées aux côtés de la Garde Républicaine.

Le président français Emmanuel Macron a commémoré samedi matin à Paris sa première cérémonie du 11 novembre, 99 ans après l'Armistice signant la fin des combats de la Grande guerre, entre 1914 et 1918, en mettant l'accent sur Georges-Clemenceau, à qui il a tenu à rendre hommage. Puis, place de l'Etoile, il a passé en revue les troupes avant de déposer une gerbe devant la tombe du Soldat inconnu et de raviver la flamme.

Battus, les Italiens sous grosse pression pour le barrage retour — Suède-Italie
Un scénario tout à fait possible après la défaite 1-0 de la Nazionale en Suède en barrage aller de la Coupe du monde 2018. Elle n'a pas réussi à marquer à l'extérieur et devra fournir une copie bien plus conséquente dans trois jours, à San Siro.

Les anciens présidents Nicolas Sarkozy et François Hollande, le Premier ministre Edouard Philippe, la maire de Paris Anne Hidalgo, le maire de Bordeaux Alain Juppé, ainsi que la ministre des Armées, Florence Parly, assistaient notamment à cette cérémonie.

Le chef de l'Etat déjeunera dans la foulée à l'Elysée avec des pupilles de la Nation.

La présidence réfléchit déjà aux commémorations du 11 novembre 2018, qui marqueront le centenaire de l'Armistice.

La gardienne de but américaine Hope Solo accuse Sepp Blatter d'agression sexuelle
Le porte-parole de l'ancien patron de la Fifa a qualifié de "ridicules" les allégations de la joueuse, dans les colonnes du Guardian .

Emmanuel Macron a d'abord visité le musée Georges-Clemenceau à Paris.

La veille, le président de la République s'était rendu en Alsace pour inaugurer, en compagnie du président allemand Frank-Walter Steinmeier, l'Historial franco-allemand du Hartmannswillerkopf: la " montagne mangeuse d'hommes ", également surnommée le " Verdun des Vosges ".

Le lieu est devenu un symbole de réconciliation, qui a donné aux deux présidents l'occasion de rappeler que la refondation d'une Europe unie est la meilleure réponse à l'" absurdité " de la guerre.

La malédiction anglaise se poursuit — Uber
Les deux chauffeurs sont soutenus par le syndicat des travailleurs indépendants de Grande-Bretagne (IWGB). Elle devrait contester la décision de l'EAT devant la Cour d'appel ou la Cour suprême.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL