Les indépendantistes de nouveau dans la rue — Catalogne

Dominique Dufresne
Novembre 11, 2017

Exigeant la libération de leurs dirigeants, ils espèrent la même affluence qu'à l'occasion de la fête de Catalogne, le 11 septembre, qui rassemble depuis 2012 des centaines de milliers de personnes. Poursuivie pour "rébellion", elle a dû verser 150 000 € pour être remise en liberté. Carles Puigdemont, qui est toujours réfugié en Belgique, a appelé les indépendantistes à faire entendre une "clameur commune". La Cour de Strasbourg doit maintenant les examiner avant de décider si elles les sont ou non recevables.

L'une des requêtes avait été reçue le 18 octobre et émanait de Carme Forcadell, a confirmé le représentant de la CEDH.

Les mises en garde de Nicolas Sarkozy — Les Républicains
Un sous entendu au débat interne qui secoue sa famille politique, à l'occasion de cette élection. Et dont Laurent Wauquiez ne semble pas pressé de d'inspirer.

La manifestation a été convoquée par deux puissantes organisations séparatistes - l'Assemblée nationale catalane (ANC) et Omnium - pour appeler à la remise en liberté de leurs deux dirigeants incarcérés, ainsi que la libération de huit anciens membres du gouvernement catalan destitué à la suite de la déclaration d'indépendance pour "sédition", "rébellion" et "détournements de fonds". Mais huit ex-ministres du gouvernement séparatiste catalan et deux dirigeants d'associations indépendantistes restent incarcérés près de la capitale espagnole.

Le président catalan, qui tente pour l'instant sans succès de constituer une liste commune indépendantiste en vue des élections du 21 décembre convoquées par le gouvernement central, a déclaré s'efforcer 'd'attirer l'attention de l'étranger' et reproche à l'Union européenne de 'détourner le regard'.

Marquez partira devant Zarco à Valence
Le Majorquin s'est montré le plus rapide au cumul des deux séances d'essais libres du Grand Prix Motul de Valence devant Dani Pedrosa.

Pour sa défense, Mme Forcadell a assuré devant le juge qu'elle n'avait pas, en tant que présidente du Parlement, " la liberté d'interdire un vote ", a dit l'un de ses porte-parole.

" Cette déclaration selon laquelle ils ne feront rien contre l'ordre constitutionnel (...) me semble très bien", a réagi M. Mendez de Vigo.

Lo Celso comme dans un rêve — Argentine
Actuellement, Giovani Lo Celso effectue ses premiers pas avec l'Argentine et pourrait même être titularisé contre la Russie. "Il a beaucoup de qualités techniques", a dit le technicien, à la veille de la rencontre amicale contre la Russie à Moscou.

Mais si le journal El Mundo (droite) voyait dans ces déclarations une " renonciation " de la présidente du parlement catalan à la sécession, le député Joan Josep Nuet, seul parmi les élus visés par l'enquête à n'avoir pas voté pour l'indépendance, a rejeté toute idée de " trahison " de la part des parlementaires.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL