L'actrice Lupita Nyong'o dénonce les retouches d'un magazine

Elisa Mosse
Novembre 11, 2017

L'actrice kenyane oscarisée, Lupita Nyong'o, 34 ans, a vivement critiqué le magazine anglais Glazia Daily UK pour avoir photoshopé ses cheveux naturels dans le but de lui donner une apparence plus "européenne".

Comme en témoigne le cliché original, posté par la star de "12 Years A Slaveen" sur Instagram, ses cheveux crépus à l'arrière ont totalement disparu.

GP du Brésil : sortie de piste pour Hamilton qui partira dernier dimanche
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail. Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes.

As I have made clear so often in the past with every fiber of my being, I embrace my natural heritage and despite having grown up thinking light skin and straight, silky hair were the standards of beauty, I now know that my dark skin and kinky, coily hair are beautiful too.

Accompagné d'un texte adressé à l'hebdomadaire féminin, Lupita Nyong'o y a dénoncé l'uniformisation des standards de beauté dont elle a été victime. I am disappointed that @graziauk invited me to be on their cover and then edited out and smoothed my hair to fit their notion of what beautiful hair looks like.

Arrivée du Président Macky Sall à Léona Niassène
Dans sa première adresse aux populations, le nouveau Khalife a rendu grâce à Dieu de Qui venait El hadji Ibrahima Niasse et à Qui il est retourné.

Lupita Nyong'o a fait la couverture du numéro de novembre de l'édition britannique du magazine Grazia, un honneur qu'elle a savouré jusqu'au moment où elle a eu le titre en main.

Elle écrit dans un posting: "Même si j'ai grandi pensant que les cheveux lisses et la peau claire sont les standards de la beauté, je sais maintenant que ma peau noire et mes cheveux naturels sont très beaux". Être en vedette sur la couverture d'un magazine me comble car c'est l'occasion de montrer à d'autres personnes à la peau foncée et aux cheveux crépus, et en particulier à nos enfants, qu'ils sont beaux comme ils sont. Je suis déçue que Grazia UK m'ait invitée à faire la une de leur magazine, puis ait modifié et lissé mes cheveux [sur la photo] afin de satisfaire leur notion de ce que sont de beaux cheveux. Si j'avais été consultée, j'aurais expliqué que je ne soutiens pas et désapprouve l'omission de ce qu'est mon héritage d'origine, avec l'intention qu'ils mesurent la longue route à parcourir pour combattre le préjudice inconscient contre la pigmentation des femmes noires, leurs cheveux et leurs textures.

Nouvelles révélations sur son état de santé — Stromae
Je pèse bien mes mots quand je vous dis ça. "S'il n'avait pas été là, je ne pense pas que je pourrais vous parler aujourd'hui". Régulièrement saisi par des crises d'angoisse , Stromae a d'ailleurs été victime d'une rechute un peu plus tôt dans l'année.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL