Duterte affirme avoir poignardé quelqu'un à mort à 16 ans — Philippines

Dominique Dufresne
Novembre 11, 2017

Intervenant devant les Philippins à Danang, au Vietnam, le président Rodrigo Duterte a déclaré avoir poignardé quelqu'un à mort quand il était encore adolescent.

Mais ses opposants, aux Philippines comme à l'étranger, l'accusent d'orchestrer des meurtres extrajudiciaires en masse, perpétrés par des policiers corrompus et des miliciens. "Il a massacré trois millions de juifs". L'étudiant a survécu, selon les médias.

États-Unis : Barack Obama convoqué au tribunal de Chicago pour être juré
Bush qui, lui non plus, n'a pas non plus été retenu pour être juré dans un tribunal de Dallas (Texas) en 2015. S'il n'avait pas été récusé par les avocats, Barack Obama aurait 17,20 dollars par jour en compensation.

L'entourage du président philippin demande fréquemment aux journalistes de ne pas le prendre au pied de la lettre, soulignant qu'il aime plaisanter et que c'est un adepte de "l'hyperbole ". Son nouveau porte-parole, Harry Roque, a expliqué que ses nouvelles déclarations pourraient relever de l'exagération. "Je crois que c'était une plaisanterie".

Mais l'autre déclaration qui a retenu l'attention des personnes présentes reste sa violente attaque contre Agnès Callamard, rapporteure spéciale de l'ONU sur les exécutions arbitraires. "Pourquoi, parce que tu m'insultes".

Quand Macron tacle Trump sur son usage de Twitter
Sur un fond noir, l'air solennel et les yeux regardant au loin, le président Français est en couverture du numéro du 9 novembre du prestigieux hebdomadaire américain.

Depuis son arrivée au pouvoir fin juin 2016, Rodrigo Duterte, qui a décrit par le passé le président russe Vladimir Poutine comme son "héros", s'est employé à modifier radicalement la politique étrangère de son pays, la tournant vers la Chine et la Russie au détriment de Washington, son allié traditionnel.

Les défenseurs des droits de l'Homme estiment peu probable que le sujet de la répression antidrogue soit abordé au sommet de l'Asean et que celui-ci va servir de coup publicitaire à Duterte.

Un homme fonce délibérément sur des passants à Blagnac, trois blessés
On ne connaît pas encore son identité, ni ses motivations, mais d'après la police, il était recherché dans une autre affaire. Toujours selon BFMTV , le conducteur n'est pas fiché S et aurait dit avoir foncé délibérément sur le groupe.

S'exprimant lors du sommet des chefs d'entreprises de l'APEC tenu dans la ville de Dà Nang, le président Rodrigo Duterte a déclaré qu'au sommet de l'APEC en 2015, présidé par les Philippines, les économies membres ont réaffirmé que leur zone de libre-échange d'Asie-Pacifique (FTAAP) devrait être façonnée par un accord de libre-échange fondé sur les engagements régionaux actuels.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL