Battus, les Italiens sous grosse pression pour le barrage retour — Suède-Italie

Margot Aubert
Novembre 11, 2017

Un scénario tout à fait possible après la défaite 1-0 de la Nazionale en Suède en barrage aller de la Coupe du monde 2018. Jakob Johansson a inscrit le seul but du match sur une frappe déviée (61e). Aligné en tant que relayeur gauche au sein du 3-5-2 italien, il a eu tendance à venir redescendre chercher le ballon derrière la ligne de pression - la Suède ne laissant que peu d'espaces entre ses deux lignes défensives de 4 - et ce afin de se retrouver face au jeu pour lancer ses attaquants. Alors que le Turinois Andrea Belotti s'est procuré la première occasion franche de la rencontre (6eme), les troupes de Janne Andersson sont progressivement montées en puissance sous les yeux du retraité Zlatan Ibrahimovic.

Quand les stars du PSG rejoignent la Justice League !
Le club mixe des images du film avec des vidéos mettant en scène des joueurs et joueuses pour les publier sur ses réseaux sociaux. Batman c'est Neymar, Mbappé est Flash, Cavani est Aquaman, Laure Bouleau est Wonder Woman et Marco Verratti Cyborg.

La Suède recevra l'Italie demain soir, avant de se déplacer pour le match retour, lundi. Elle n'a pas réussi à marquer à l'extérieur et devra fournir une copie bien plus conséquente dans trois jours, à San Siro. Les visiteurs ont encore eu l'opportunité de marquer 10 minutes plus tard, avec cette lourde frappe de Matteo Darmian sur le poteau (70e). Le géant suédois de 36 ans, actuellement à Manchester United, a affirmé que le meilleur joueur de la sélection transalpine se prénommait tout simplement Marco Verratti.

Romeyer tacle Fekir — ASSE
Parmi ces recrues certains n'ont pas eu l'aval du coach Oscar Garcia , mais lui ont été imposés comme le révèle Roland Romeyer . Lorqu'on lui a demandé si Oscar Garcia était menacé, le président Romeyer a répondu du tac au tac: " Mais non, pas du tout.

On ne saurait vraiment si les hommes de Giampiero Ventura peuvent se sentir floués.

Christophe Billan abandonne la présidence du mouvement politique de droite — Sens commun
Et d'ajouter: "Jamais, à titre personnel ou comme président de Sens commun, je n'ai tendu la main au Front national, qui constitue à mes yeux une impasse ".

VIDEO Benarbia adore Griezmann mais.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL