Allemagne: plus de 100 morts à l'actif de l'infirmier

Elisee Touchard
Novembre 11, 2017

Un infirmier allemand, Niels H., déjà condamné pour meurtre et tentative de meurtre, est désormais soupçonné d'être à l'origine de 106 morts, ont annoncé jeudi les enquêteurs, évoquant cette affaire exceptionnelle. Ces personnes, décédées en Allemagne, ont été enterrées en Turquie. Soit 16 de plus que ce que les enquêteurs pensaient.

CM 2018 : le Pérou tenu en échec en Nouvelle-Zélande
Plus grosse occasion: un ballon sauvé sur sa ligne par le gardien néo-zélandais à la suite d'un cafouillage en défense (6e). Privé de leur attaquant vedette Tim Cahill, les hommes en jaune ont pourtant nettement dominé la rencontre.

Une affaire "unique" dans l'histoire judiciaire contemporaine du pays. Niels Högel a généralement tué des patients à l'aide de surdoses médicamenteuses injectées lorsqu'ils étaient en réanimation dans deux hôpitaux, à Delmenhorst, une ville du nord-ouest de l'Allemagne et Oldenburg, où il avait travaillé entre 1999 et 2005.

Steven Seagal accusé par plusieurs femmes — Agressions sexuelles
Je me suis enfuie et j'ai appelé mon agent. "Impassible, elle m'a répondu: ah, je ne savais pas s'il était ton type ou pas".

Selon les dires de l'infirmier, déjà condamné à la perpétuité en 2015 pour deux meurtres de patients et quatre tentatives, il pratiquait ces injections pour amener les patients au seuil de la mort afin de démontrer sa capacité à les ramener à la vie. L'enquête avait été relancée en janvier 2014, après que l'infirmier ait admis une cinquantaine d'homicides auprès d'un codétenu. Il avait expliqué avoir agi "par ennui". Bien que les décès de patients aient eu lieu le plus souvent alors que Niels Högel était de service, aucun mécanisme interne n'a donné l'alerte.

Un homme fonce délibérément sur des passants à Blagnac, trois blessés
On ne connaît pas encore son identité, ni ses motivations, mais d'après la police, il était recherché dans une autre affaire. Toujours selon BFMTV , le conducteur n'est pas fiché S et aurait dit avoir foncé délibérément sur le groupe.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL