Que va décider l'Europe ce jeudi — Glyphosate

Dominique Dufresne
Novembre 10, 2017

La Commission européenne a revu la durée du renouvellement à 5 ans (contre 10 ans jusque-là).

Après deux ans d'atermoiements, de reports et de polémiques, le glyphosate revient une sixième fois sur la table européenne.

La majorité des ministres du gouvernement sont inconnus des Français — Sondage
Enfin, en troisième position, il s'agit du ministre de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire. Il s'avère par exemple que 40% ne connaissent pas Gérard Collomb, le ministre de l'Intérieur.

"Prenant en compte ses obligations légales et le fait que l'autorisation actuelle expire le 15 décembre, la Commission européenne va maintenant soumettre la proposition à un comité d'appel, fin novembre", est-il précisé. Les Etats membres doivent finalement voter aujourd'hui pour décider de la réautorisation pour cinq ans.

Décidément, l'Europe ne parvient pas à se mettre d'accord sur le traitement du glyphosate, le pesticide aussi puissant que controversé.

Harden et Capela brillent face à Cleveland — NBA
Autre cador en fâcheuse posture, Oklahoma City qui occupe une inquiétante 12e place à l'Ouest (4 v-7 d). Les Houston Rockets de James Harden reviennent à hauteur des Golden State Warriors en Conférence Ouest.

Le ministre a de nouveau souhaité que la décision européenne sur la réautorisation du glyphosate, connu du grand public sous sa principale marque Roundup (groupe Monsanto), soit "assortie" d'un plan de sortie du marché de ce produit. Celui-ci, qui se réunira fin novembre, sera "également constitué de représentants des Etats membres qui votent à la majorité qualifiée" [Le Monde]. Or, pour que la proposition soit validée ou infirmée, une majorité qualifiée est requise, soit 16 États (sur 28) qui représentent au moins 65% de la population totale de l'UE. Par ailleurs Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a indiqué récemment que la France voterait contre toute autorisation supérieure à trois ans. "La France est sur une position de trois ans", a indiqué Nicolas Hulot, et si la proposition est différente, comme celle qu'a prévu de proposer la Commission européenne aujourd'hui, "on votera contre", a-t-il indiqué hier.

En Occitanie, c'est le Gers, qui se classe dans le Top 6 français, avec 241 tonnes de glyphosate vendues dans le département en 2016, qui est le plus gros consommateur de la région. Lors du vote, quatorze pays se sont positionnés en faveur du renouvellement, dont "l'Espagne, les Pays-Bas, la Suède, la Hongrie ou le Royaume-Uni" [Libération]. "La France est en pointe sur ce sujet-là", a souligné Nicolas Hulot. Or le quotidien, pour qui "la position française [d'un renouvellement de la licence pour 3 ans] est loin d'être claire" s'interroge: "s'agit-il de trois ans renouvelables ou d'une interdiction de la vente dans trois ans, ce qui rendrait possible une sortie définitive dans cinq ans, le temps d'écouler les stocks?"

Retour des djihadistes : le gouvernement veut du "cas par cas"
Relancé sur la question de ce rapatriement des femmes et des enfants , le locataire de l'Elysée a répété que " c'est au cas par cas ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL