Quand Macron tacle Trump sur son usage de Twitter

Dominique Dufresne
Novembre 10, 2017

Sur un fond noir, l'air solennel et les yeux regardant au loin, le président Français est en couverture du numéro du 9 novembre du prestigieux hebdomadaire américain.

Malgré l'arrivée des 280 caractères sur le réseau social, et donc plus de place pour s'exprimer, Emmanuel Macron ne semble pas prêt de se saisir de. ses deux smartphones, comme son portrait officiel l'a révélé, pour tweeter. Le chef de l'État y détaille son programme pour la France et sa vision de la géopolitique "pas uniquement pour les 63 millions de Français ou les 508 millions de ressortissants européens, mais pour le monde entier", relate Time.

La malédiction anglaise se poursuit — Uber
Les deux chauffeurs sont soutenus par le syndicat des travailleurs indépendants de Grande-Bretagne (IWGB). Elle devrait contester la décision de l'EAT devant la Cour d'appel ou la Cour suprême.

Donald Trump a, en effet, tendance à écrire tout ce qui lui passe par la tête sur Twitter et notamment des messages pour dénoncer les médias qu'il considère comme des pourvoyeurs de fake news.

Emmanuel Macron a répondu à l'interview du Time "dans un anglais excellent, fait très rare chez un dirigeant français". If only he can lead France": "le prochain leader de l'Europe... si seulement il parvient à diriger la France. "Je veux être un leader convaincu que notre futur est un futur européen".

Jordi Alba se réjouit du départ de Neymar — Barcelone
Le transfert record de Neymar au PSG cet été a bien failli déstabiliser totalement le Barça. Comme je l'ai dit avant, j'ai plus de facultés à monter.

"Je ne tweete pas moi-même et je ne suis pas les gens personnellement, parce que ce n'est pas compatible avec la distance nécessaire pour gouverner et présider". Time estime que "si Macron prouve que sa méthode est la bonne, la France pourrait devenir une puissance internationale bien plus importante qu'elle ne l'a été ces dernières décennies".

Prolongation Rabiot : c'est mal barré ?
Ce mercredi soir, la chaîne SFR Sport confirmait que la prolongation était bien partie, évoquant " des discussions avancées ". S'agit-il d'un bluff pour masquer une officialisation imminente de la prolongation de Rabiot? Difficile d'en savoir plus...

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL