Des "vacances aux Bahamas grâce au chômage" : le député LREM regrette

Dominique Dufresne
Novembre 10, 2017

Selon ce jeune élu de 28 ans, il est légitime pour un salarié de se dire que ce système marche sur la tête. Mais des internautes ont retrouvé et relayé sur les réseaux sociaux cette réaction à une proposition du patron du Medef, Pierre Gattaz concernant le "contrôle journalier ou hebdomadaire " des demandeurs d'emploi."Ce n'est pas une question de sévérité mais plutôt de définir des règles claires et comprises par tout le monde, s'expliquait Damien Adam".

En plein contexte de dénonciation des "Paradise papers", ce scandale qui énumère les stars et les multinationales qui échappent à l'impôt en se jouant de la législation, la petite phrase a de quoi surprendre et choquer. En octobre dernier, le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a déclaré que "la liberté, ce n'est pas de bénéficier des allocations-chômage pour partir deux ans en vacances". Nous souhaitons que les demandeurs d'emploi se disent que la nation leur fait confiance à condition de respecter les règles.

Le fabricant du Hummer attaque l'éditeur de Call of Duty en justice
Les véhicules militaires américains Humvee sont présents dans plusieurs versions de Call of Duty . En roulant avec ses gros crampons sur l'éditeur d'un jeu vidéo.

Ces propos font échos à ceux tenus par Christophe Castaner mi-octobre. Laurent Wauquiez, candidat à la présidence des Républicains et président de la région Auvergne Rhône-Alpes a de son côté pointé du doigt Pôle emploi de conseiller aux chômeurs de "profiter de la vie".

"Les demandeurs d'emplois indemnisés percevaient en moyenne 1100 euros brut d'allocation par mois en 2014". A ce prix-là, pas sûr que beaucoup de chômeurs français se prélassent sur les plages l'hiver prochain.

Jordi Alba se réjouit du départ de Neymar — Barcelone
Le transfert record de Neymar au PSG cet été a bien failli déstabiliser totalement le Barça. Comme je l'ai dit avant, j'ai plus de facultés à monter.

Devant la polémique soulevé par ses propos, Damien Adam a vite rétro-pédalé et s'est excusé jeudi 9 novembre dans Normandie-Actu. "Mon intention n'a jamais été d'incriminer tous les chômeurs", a-t-il écrit sur le récit de 20 Minutes. "Si je devais refaire l'interview, je n'utiliserais pas les mêmes mots" a-t-il confié avant d'exprimer un regret: "Le mot 'certains' n'était pas adapté, puisque il s'agit d'une minorité. Les sommes en jeu sont bien plus importantes et nous luttons contre".

Nicolas Douchez sort du silence — RC Lens
Gardien du RC Lens , Nicolas Douchez s'est présenté ce jeudi devant ses dirigeants dans le cadre d'une procédure disciplinaire. Sans rentrer dans les détails des procès-verbaux, ça a été dit, expliqué et constaté: il n'y a pas eu de violence physiques.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL