Une ex-candidate FN condamnée pour avoir inventé son enlèvement

Dominique Dufresne
Novembre 9, 2017

Cet été en Lozère, une femme de 25 ans avait fait croire aux autorités qu'elle avait été enlevée et séquestrée pour pouvoir passer du bon temps avec son amant. Ce courtier en assurance, lui aussi candidat FN aux dernières législatives en Lozère, avait déjà été condamné pour des faits de violences conjugales sur la jeune femme.

Yoann Barbereau, condamné en Russie, est rentré en France
Sous le coup d'une notice rouge d'Interpol, il risquait d'être arrêté n'importe où dans le monde au moindre contrôle d'identité. Yoann Barbereau, rappelle son comité de soutien, "a déposé une requête devant la Cour européenne des droits de l'homme".

La jeune femme finira par avouer la vérité: elle a tout inventé. pour retrouver son amant, un homme impliqué en politique localement. Selon Midi Libre , les motivations de la prévenue sont restées très floues, la présidente du tribunal lui conseillant de consulter un psychiatre. Alors qu'elle était séparée de son mari et vivait à Rieutort-de-Randon (Lozère) avec un nouveau compagnon, le 22 juillet 2017, au matin, elle fait parvenir au jeune homme un sms assurant qu'elle a été kidnappée et jetée dans le coffre d'une voiture noire. Un important dispositif était déployé: une cinquantaine de militaires au sol et un hélicoptère sur zone pendant plus de deux heures.

2e démission en une semaine au sein du gouvernement May — Royaume-Uni
Elle n'aurait pas expliqué que cette aide impliquerait de financer l'armée israélienne, qui a déjà permis d'évacuer plus de 3100 blessés syriens vers des hôpitaux israéliens.

"J'ai été complètement dépassée par les événements". Le mari a d'abord été soupçonné d'avoir orchestré son enlèvement et son appartement fut perquisitionné par les gendarmes mais il a rapidement été mis hors de cause. Il avait aussi écopé d'une amende de 600 euros pour avoir demandé à l'un de ses cochons de mordre la gendarme d'origine maghrébine venue l'interpeller.

12 tonnes de cocaïne saisies en Colombie
En attendant, quatre personnes ont été arrêtées au cours des opérations, qui ont duré trois jours. Depuis le début de l'année, les saisies ont permis d'en récupérer 362 tonnes.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL