Le prince héritier accuse l'Iran "d'agression directe" — Arabie

Olivia Lacan
Novembre 9, 2017

Ce missile pourrait être de fabrication irannienne, estime aussi Washington.

Riyad a échappé de peu à un tir de missile.

Les Houthis sont soutenus par l'Iran, qui nie toutefois toute aide militaire à leur égard.

"Les ingérences iraniennes dans la région nuisent à la sécurité des pays voisins et affectent la sécurité et la paix dans le monde", a déclaré le chef de la diplomatie saoudienne, Adel al-Jubeir, dans des tweets. "Nous ne tolèrerons aucune atteinte à notre sécurité nationale".

Climat: La Syrie envisage de signer l'Accord de Paris
L'administration Trump a fait savoir qu'elle participait aux débats afin de " protéger [ses] intérêts nationaux ". Mais au rythme où vont les choses, la trajectoire de réchauffement s'orienterait plutôt vers 3°C en 2100.

Son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, lui a répondu sur Twitter: "L'Arabie saoudite bombarde le Yémen et le réduit en mille morceaux, tuant des milliers d'innocents, dont des bébés, propageant le choléra et la famine, mais rejette bien entendu la faute sur l'Iran".

La tension est montée d'un cran lundi entre l'Arabie saoudite et l'Iran à propos du Yémen, Ryad qualifiant "d'agression" le tir d'un missile de rebelles pro-iraniens vers son territoire et se réservant le droit de riposter "de manière appropriée".

En outre, "les vols humanitaires à destination et en provenance du Yémen sont suspendus depuis hier", précise le communiqué.

A Téhéran, les Affaires étrangères ont affirmé que le tir de missile était "une action indépendante (des Houthis) en réaction à plusieurs années d'agression des Saoudiens", et que Téhéran n'avait rien à voir là-dedans. Les rebelles Houtis ont revendiqué ce tir d'une portée de près de 750 kilomètres.

Disparition inquiétante de Mégane, 22 ans (A PARTAGER) — Somme
La jeune femme a été aperçue, le 2 novembre, vers 13h40, à la gare d'Abbeville . Elle n'aurait ni argent, ni papier sur elle sauf son permis de conduire.

L'Arabie avait intercepté en juillet dernier un autre missile balistique tiré du Yémen vers La Mecque.

L'analyste Randa Slim du Middle East Institute se demande si la direction saoudienne, incarnée par le jeune prince héritier Mohammed ben Salmane, "a bien réfléchi à l'ampleur de l'escalade" qu'elle envisage.

En réponse à ces accusations, l'Iran a jugé " contraires à la réalité " les affirmations du prince héritier d'Arabie saoudite.

Sur le terrain, la coalition militaire conduite par l'Arabie saoudite a décidé de fermer temporairement tous les accès aériens, terrestres et maritimes au Yémen, afin d'empêcher l'armement par l'Iran des rebelles chiites houthistes.

Taxe Netflix: Québec prêt à agir seul, dit Leitao
L'imposition de la taxe et de la TVQ étant harmonisée avec le fédéral, Québec souhaite d'abord s'entendre avec Ottawa. Le ministre des Finances reconnaît toutefois qu'il aura besoin de la bonne volonté des entreprises étrangères.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL