" "L'arrêté recommandant l'utilisation de l'étiquetage " Nutri-score " signé — Alimentation

Olivia Lacan
Octobre 31, 2017

"Nutri-score est le dispositif que les pouvoirs publics ont choisi de recommander à l'issue d'une démarche fondée sur le dialogue avec les parties prenantes", justifie un communiqué commun des ministères de l'Agriculture, de la Santé et de l'Économie et des Finances.

Cette décision a été prise pour renforcer l'information des consommateurs sur la qualité des produits alimentaires. Jusque-là, il était difficile de savoir ce que l'on mangeait exactement.

Maroc : en attendant les nouveaux ministres, voici leurs remplaçants
Le chef du gouvernement a désigné les ministres chargés d'assurer l'intérim des ministres limogés par le roi Mohammed VI.

Ce "nutri-score" répond à trois objectifs: "renseigner le consommateur sur la qualité globale des aliments, inciter les industriels à améliorer la qualité de leurs aliments, en les reformulant, et faciliter le conseil nutritionnel pour les cadres de santé", a expliqué la ministre de la Santé Agnès Buzyn, lors d'une conférence de presse. Ce dernier permet de visualiser rapidement si un aliment est sain ou non. "Nutri-score synthétise en cinq classes le score nutritionnel des aliments; sur une échelle de cinq couleurs (du vert foncé au orange foncé), associées à des lettres allant de A (" meilleure qualité nutritionnelle ") à E (" moins bonne qualité nutritionnelle ").

Pour le ministre de l'agriculture Stéphane Travert, " Nutri-score est une réponse très concrète apportée à la demande de nos concitoyens et qui permet de replacer l'alimentation au cœur des enjeux de santé publique. "Le consommateur peut donc plus facilement comparer les produits au sein d'un même rayon et orienter ses choix vers des aliments de meilleure qualité nutritionnelle.", explique le communiqué. Les produits alimentaires pour les enfants de 0 à 3 ans sont, eux, incompatibles avec le Nutri-score.

Consultations médicales : deux nouveaux tarifs au 1er novembre 2017
Par exemple, la prise en charge d'une scoliose. "Cette fois-ci, elle n'est pas couverte à 100% par l'Assurance maladie, mais à 70%", note le Dr.

Avec Nutri-score la ministre espère ainsi lutter contre les inégalités sociales. Le gouvernement compte sur l'engagement des premiers partenaires (Auchan, Leclerc, Intermarché, Fleury Michon, Danone et McCain) pour généraliser le dispositif en 2018. L'utilisation de ce système de notation est "facultative et repose sur le volontariat des entreprises de l'agroalimentaire et des distributeurs". Malgré tout, Agnès Buzyn se veut rassurante et est persuadée que "l'émulation naturelle entre les marques aboutira à ce que ce logo soit promu et choisi par les industriels".

Il reste cependant une difficulté supplémentaire: en mars, Coca-Cola, Nestlé, Mars, Mondelez, Pepsico et Unilever avaient annoncé leur intention d'utiliser leur propre système d'étiquetage.

PSG: Le Graët demande à la Fédération espagnole de calmer Tebas
Noël Le Graët tient une jolie place dans le comité de soutien du PSG face aux incessantes attaques de Javier Tebas . La FFF se réserverait, en représailles, le droit d'attaquer Tebas devant les autorités compétentes...

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL