La DGCCRF fait la chasse aux conservateurs interdits — Cosmétiques

Elisee Touchard
Octobre 27, 2017

Salle de bains toxique. C'est le constat fait par la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), d'après le rapport publié ce jeudi 26 octobre.

Le vote sur la prolongation de l'utilisation du glyphosate reporté — Union européenne
Mardi, le Parlement européen avait vote en faveur d'une disparition progressive du glyphosate des sols de l'UE d'ici fin 2022. Pour l'instant, la Commission ne parvient pas à s'accorder sur la durée de cette nouvelle autorisation.

Les contrôles cherchaient à repérer des traces de methylisothiazolinone (MIT) et d'isobutylparaben, deux substances interdites respectivement depuis le 12 février 2017 et le 30 juillet 2015. Suite à ces révélations, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) avait annoncé renforcer ses contrôles et mener une enquête ciblée pour rechercher la présence de ces substances très allergisantes dans les cosmétiques. Résultat, ce ne sont pas moins de 140 références qui ont été épinglées, et retirées des rayons. La Répression des fraudes n'indique pas les références incriminées.

On connait le sexe du troisième enfant de Jessica Alba (vidéo)
Parce que Jessica Alba et Cash Warren sont adeptes des prénoms en H, Jimmy Fallon leur a fait des propositions: Hermit et Hardy. Dans une vidéo Boomerang , on voit ses filles tirer les ficelles d'un carton attaché à une branche d'arbre.

L'enquête de la DGCCRF a révélé que certains produits incriminés ne contenaient plus les substances interdites, mais que l'étiquetage n'ayant pas été actualisé, ils figuraient toujours dessus.

Report des élections au Kurdistan irakien
Sur son référendum, elle n'a pas obtenu le soutien international espéré. Les Kurdes s'étaient prononcés en faveur de l'indépendance.

"Soit certains distributeurs (gérants de commerce de type " bazar ") avaient une connaissance parfois limitée de la réglementation applicable aux produits cosmétiques". Deux autres fabricants ont été épinglés pour avoir "poursuivi l'utilisation et la commercialisation de ces conservateurs" après leur interdiction. "Des procès-verbaux d'infraction seront transmis prochainement à la justice". Ces derniers mois, une recherche de conservateurs interdits a conduit au retrait de plusieurs centaines de produits contenant des substances prohibées.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL