Madrid va lancer la procédure de suspension d'autonomie — Catalogne

Dominique Dufresne
Octobre 19, 2017

Le président Puigdemont a de son côté prévenu Madrid qu'il pourrait procéder au vote d'une déclaration formelle d'indépendance rapidement s'il continue de rejeter tout dialogue sur l'avenir de la Catalogne.

Faisant suite à la réponse de Carles Puigdemont à l'ultimatum posé par Mariano Rajoy, le gouvernement espagnol a annoncé la tenue d'un conseil des ministres extraordinaire le 21 octobre à Madrid. Madrid - qui refuse de négocier l'indépendance - lui avait donc demandé des éclaircissements. Pour mener à bien [ces] mesures prévues, le gouvernement pourra donner des instructions à toutes les autorités des communautés autonomes. Jamais depuis l'adoption de la Constitution, en 1978, l'article 155 n'a été utilisé.

Si l'article 155 est déclenché samedi, il ne sera pas pleinement effectif avant le début de la semaine prochaine, le temps d'obtenir l'approbation nécessaire du Sénat. Concrètement, cet article permet à l'Etat central de prendre le contrôle de la Catalogne, c'est-à-dire le contrôle sur la police catalane, ou encore les finances de la région.

Mais certains membres de la Généralité de Catalogne contestent cette lecture de la Constitution.

PSG - Mercato : le Bayern Munich tenté par un ailier parisien
Quoi qu'il en soit, le Bayern devrait se montrer particulièrement agressif lors du prochain marché estival. Le joueur, international allemand serait dans le viseur du Bayern Munich .

Mais tout en "assumant", Carles Puigdemont avait précisé qu'il "suspend [ait]" de facto les effets de cette déclaration d'indépendance, en lançant un appel au dialogue.

"Le gouvernement estime que sa demande est restée sans réponse et appliquera l'article 155", titre le quotidien catalan La Vanguardia. Selon leurs chiffres, invérifiables, le "oui" l'a emporté à 90% avec 43% de participation. Les partisans du non n'avaient cependant pas fait campagne pendant le référendum, jugé inconstitutionnel par la Cour constitutionnelle espagnole.

Ce jour-là, devant le Parlement autonome, Carles Puigdemont avait dit "assumer" le mandat donné par le référendum sur l'indépendance du 1 octobre, déclaré illégal par la justice et qui s'était déroulé d'une façon chaotique.

Des gens marchent derrière une bannière lors d'une manifestation en faveur du maintien de l'union entre la Catalogne et l'Espagne, à Barcelone, le 8 octobre 2017.

Porsche Boxster et Cayman 718 GTS
Ces déclinaisons aux attributs sportifs des 718 Boxster et Cayman atteignent une puissance de 365 ch pour un couple de 430 Nm. L'alcantara est omniprésent à l'intérieur, des sièges estampillés "GTS" au volant en passant par la console centrale.

Le gouvernement espagnol a explicitement brandi la menace d'une suspension de l'autonomie de la Catalogne, si ses dirigeants séparatistes ne renoncent pas à déclarer l'indépendance.

La Cour constitutionnelle espagnole a invalidé mardi la loi référendaire adoptée le 6 septembre par le gouvernement régional catalan, a annoncé un porte-parole.

D'un autre côté, les milieux économiques exercent une pression maximale sur le président catalan pour qu'il recule.

Télécommandes d’alarme et d’entrée sans clé pour Ford Falcon
Qui aurait pensé à un système de verrouillage sans clé sur une voiture? Maintenant c’est fait. Le désavantage de ce système, malheureusement, est la panne du système de verrouillage sans clé.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL