Lourdes amendes pour Forbo, Gerflor et Tarkett — Cartel du lino

Elisee Touchard
Octobre 19, 2017

L'Autorité de la concurrence a annoncé jeudi avoir infligé des amendes d'un total de 302 millions d'euros aux trois principaux fabricants de revêtements de sol en France et à leur syndicat professionnel, pour entente illégale notamment sur les prix.

"Réunions secrètes dans des hôtels", "lignes téléphoniques dédiées", "pacte de non-concurrence": les groupes Forbo, Gerflo et Tarkett ont, depuis le début des années 1990, échafaudé "un plan d'ensemble visant à réduire drastiquement, voire à totalement supprimer la concurrence" dans le secteur des sols en PVC et linoléums, affirme l'Autorité dans un communiqué.

Accusé de chantage, Rabiot donne une autre version — PSG
Seulement voilà, le jeune parisien n'aime pas jouer à ce poste et en a fait l'une des conditions pour sa prolongation. Le milieu de terrain de 22 ans a d'ailleurs tenu à mettre les choses au clair en zone-mixte après la rencontre.

L'entreprise ajoute qu'elle compte renforcer son programme de conformité afin d'assurer "le strict respect des règles applicables en matière de concurrence".

L'enquête, entamée en 2013 après un signalement de la Répression des fraudes (DGCCRF), a mis au jour des pratiques illicites remontant au début des années 1990. Le directeur général de Tarkett, pour sa part, explique qu'il y avait "un accord selon lequel il ne fallait pas aller en dessous de ces prix planchers, ces derniers étant peu ou prou équivalents entre Forbo, Gerflor et Tarkett". "Un poids économique très considérable" dans ce secteur, a-t-on fait valoir à l'Autorité de la concurrence. Ils échangeaient aussi sur la stratégie à l'égard des clients, sur la politique de recrutement et même sur des échantillons de nouveaux produits. Elles partageaient des données précises sur leurs volumes d'activité, leurs chiffres d'affaires par produit et leurs prévisions commerciales.

Mondial U17 : Ghana-Mali en quart de finale
Vice-champion du monde en titre, le Mali sera bien au rendez-vous des quarts de finale du Mondial 2017 des moins de 17 ans. Il a fallu un missile de Danso pour plier l'affaire à la 90e (2-0).

En plus de cela, le SFEC (le Syndicat français des enducteurs, calandreurs et fabricants de revêtements de sol et mur) a été condamné à 300.000 euros d'amende.

Un palier supplémentaire a été franchi en 2002, avec "une charte interdisant à chaque entreprise de communiquer sur les performances environnementales individuelles de ses produits", le document visant explicitement à éviter ce qu'il décrit comme un "dangereux marketing vert". La société Tarkett, qui agissait de la sorte depuis 23 ans, a elle écopé de la plus lourde amende: 165 millions d'euros devront être remis. Un porte-parole joint par téléphone a souligné que les pratiques sanctionnées se limitaient au marché français et que les dirigeants impliqués avaient tous quitté le groupe. Tarkett avait déjà provisionné cet été 150 millions dans le cadre de ce dossier, ce qui l'a fait plonger dans le rouge pour l'exercice en cours. " Le groupe comptabilisera une charge additionnelle de 15 millions d'euros au quatrième trimestre.

Le chanteur Gord Downie succombe à son cancer
Ardent défenseur des droits des Autochtones, Gord Downie a fait paraître son dernier album, " Secret Path " en, octobre 2016. Gord Downie , le leader de la formation rock canadienne The Tragically Hip , est décédé mardi soir, à l'âge de 53 ans.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL