Un juge américain bloque le décret de Trump

Dominique Dufresne
Octobre 18, 2017

La portée de ce jugement est nationale.

Dans sa dernière version, le décret en question interdit désormais l'entrée sur le territoire américain aux ressortissants de sept pays à majorité musulmane, à ceux de la Corée du Nord et à certains dirigeants du Venezuela.

La publicité d'un poupon 'fille, garçon ou ethnique' fait polémique — Carrefour
Ces excuses n'ont pas suffi à rassurer les internautes, inquiets quant au sort des magazines déjà imprimés et diffusés sur papier. Le libellé est repris et dénoncé sur Twitter par une internaute, dont le tweet a été partagé des milliers de fois.

Le décret "souffre des mêmes maux que le précédent: le manque de preuves que l'entrée des plus de 150 millions ressortissants des six pays serait 'préjudiciable aux intérêts des États-Unis'", écrit le magistrat. Le gouvernement devrait faire rapidement appel de cette décision.

Federal judge blocks latest version of Trump travel ban, finding it discriminates on basis of nationality.

Fusion détoile à neutrons : un feu dartifice cosmique
Selon les études, ces fusions d'étoiles à neutrons sont des "usines à éléments lourds", du fait de l'abondance de neutrons. Qu'est-ce qu'une étoile à neutrons? On a ainsi enregistré cette évolution qui précède la collision des étoiles à neutrons.

Deux précédentes moutures du décret anti-immigration de Donald Trump ont été suspendues par des juges, le dossier montant jusqu'à la Cour suprême.

Les pays concernés sont le Yémen, la Syrie, la Libye, l'Iran, la Somalie, la Corée du Nord et le Tchad et des responsables gouvernementaux vénézuéliens. Celle-ci avait finalement offert une victoire tardive et surtout symbolique au président, sur une deuxième version du texte aux effets expirés. Le mandat du président ressemble à un cycle sans fin.En tout cas, les restrictions du juge entreront en vigueur dès ce mercredi. En revanche cette suspension offre un répit, sans doute temporaire, aux Yéménites, Syriens, Libyens, Iraniens, Somaliens et Tchadiens qui souhaiteraient aller en Amérique.

Une escort girl de la Côte d'Azur meurt en montrant ses seins sur la route
Très vite, cependant, elle perd le contrôle de son véhicule et s'en va percuter une seconde automobile, arrivant en sens inverse. Elle disait à tout le monde qu'elle était agente immobilière, alors qu'elle était escort sur la Côte d'Azur.

C'est une bataille judiciaire qui ne cesse de rebondir: le président américain a modifié son décret à trois reprises, mais à chaque fois un juge intervient pour suspendre son application. L'Union américaine pour les libertés civiles (ACLU), qui se trouve depuis le début à la pointe du combat contre la volonté de Donald Trump de resserrer les frontières américaines, a salué le jugement de Hawaï.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL