Avec Google Maps, il est désormais possible d'explorer les planètes

Felicite Anouilh
Octobre 18, 2017

C'est désormais possible grâce à une nouvelle fonction dans Google Maps.

Castaner et Mélenchon visés par le projet d'attentat de l'ultra-droite
Selon 20 Minutes , Jean-Luc Mélenchon et Christophe Castaner (le porte-parole du gouvernement) étaient visés. D'après une source judiciaire, ce projet avait encore des " contours imprécis ".

Google Maps propose maintenant, via une mise à jour de l'application, de vous promener sur quelques-unes des planètes et des lunes de notre système solaire. Il ne vous reste plus qu'à choisir la planète, le satellite ou l'élément du système solaire que vous souhaitez explorer: la Terre, la Lune, Europe, Mars, Pluton. Désormais, tout un chacun peut en profiter à travers Google Maps. Cependant, d'autres parties sont si bien cartographiées que vous pouvez voir le mont Olympe, les lacs de Titan, potentiellement vitaux, et même le cratère massif sur notre "Étoile de la Mort" lointaine dans des détails stupéfiants. Puis, sur le côté gauche de l'écran, les 16 cartes disponibles (et la visite de la Station spatiale internationale) sont cliquables pour vous diriger rapidement vers la destination de votre choix.

32 morts dans l'attaque, toujours en cours, d'un centre de police — Afghanistan
Cette opération n'a pas été revendiquée et " les affrontements sont toujours en cours ", a précisé M. Au moins cinq assaillants ont été tués, a déclaré le ministère de l'Intérieur dans un communiqué.

Mais attention, comme le rappelle nos confrères de chez Phonandroid, il ne s'agit pas de vraies photos, mais plutôt de représentations graphiques en 3D de l'espace réalisées par l'artiste Björn Jónsson.

Le PS va licencier plus de la moitié de ses salariés
Il en reste donc une centaine. "La situation est explosive", déplore un cadre cité par le quotidien. "Soit une perte de 100 millions sur cinq ans ", souligne-t-il.

Si la navigation dans l'espace via Google Maps est aussi réaliste, c'est que la plateforme a utilisé les données fournies par l'Agence spatiale européenne et la Nasa pour mettre au point cette nouvelle fonction.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL