4 pays intègrent le Conseil des droits de l'homme de l'ONU — Afrique

Dominique Dufresne
Octobre 17, 2017

La crédibilité du Conseil des droits de l'Homme de l'ONU est un peu plus affaiblie.

Catalogne: l'arrestation de deux leaders indépendantistes ravive les tensions
Ces associations ont une très forte capacité de mobilisation et l'inculpation de leurs chefs risque d'envenimer encore la crise entre Madrid et la Barcelone.

La candidature sénégalaise a obtenu les voix de 188 des 193 Etats membres de l'Assemblée générale de l'ONU, lors d'une séance de vote à New York, en présence notamment du ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l'extérieur, Sidiki Kaba.

Netflix multiplie les abonnés
Il a recruté 5, 3 millions d'abonnés supplémentaires de juillet à septembre, ce qui porte leur nombre total à 104 millions. En un trimestre seulement, Netflix fait donc mieux que l'ensemble des clients d'un de ses principaux rivaux.

L'élection de la RDC au Conseil des droits de l'Homme, lundi 16 octobre 2017, "est une insulte pour les nombreuses victimes des abus commis par le gouvernement congolais à travers le pays". Le groupe de pays africains s'était mis d'accord il y a quelques mois pour proposer, outre la RDC, l'Angola, le Nigeria et le Sénégal afin d'occuper les quatre sièges alloués au continent.

L'argent de sa conférence de Séoul ira à sa fondation — François Hollande
En déplacement à Séoul où il tenait sa première conférence depuis son départ de l'Elysée, l'ancien président de la République a chargé Emmanuel Macron et son projet de suppression de l'Impôt sur la fortune (ISF).

L'Angola a finalement recueilli 187 votes, et le Nigeria 185. Or la RDC fait justement l'objet d'une enquête au Conseil pour les atrocités commises dans la région du Kasaï par les forces gouvernementales et les milices. "Nous allons continuer à documenter les cas des violations des droits de l'homme dans le territoire national pour prouver à ces pays africains qui ont soutenu la RDC qu'ils ont fait un mauvais choix", a déclaré le président de l'ASADHO. Après avoir accueilli en son sein l'an dernier l'Arabie saoudite et la Chine, il vient de s'attirer de nouvelles critiques en intégrant la République démocratique du Congo.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL