Le gouvernement dévoile son plan de lutte sur les déserts médicaux

Olivia Lacan
Octobre 13, 2017

Le gouvernement présente aujourd'hui son plan de lutte contre les déserts médicaux, un problème rencontré par des millions de Français confrontés à la pénurie grandissante de médecins.

Le Premier ministre Edouard Philippe et la ministre de la Santé Agnès Buzyn étaient ce vendredi à Châlus, près de Limoges (Haute-Vienne), dans une maison de santé.

Laurent Fabius au courant des activités de Lafarge avec Daesh ?
"Il faut aussi rechercher la responsabilité de l'Etat, si jamais l'Etat est aussi impliqué", a expliqué Marie-Laure Guislain, responsable de Sherpa.

Le gouvernement mise sur la "confiance " aux professionnels de santé et aux initiatives locales et sur la "simplification administrative ".

"Nouvelles façons d'exercer entre la ville et l'hôpital", "télémédecine ", "pratiques avancées " (permettant par exemple aux infirmiers de pratiquer des actes habituellement réservés aux médecins, ndlr) sont autant de pistes à suivre pour M. Philippe.

Bug dans l'info: Google ne s'offre pas Apple
Un deal Page-Jobs C'est le genre d'info qui peut faire basculer le centre de gravité de toute une industrie. Une enquête est actuellement en cours sur les procédures techniques et relais de l'information.

"Sans accès effectif aux soins, on ne peut pas construire un avenir".

Nombre d'élus réclament des mesures contraignantes, mais la ministre a déjà fait savoir qu'elle ne toucherait pas à la libre installation, rappelle Isabelle Maincion, favorable à plus de "souplesse" dans la labellisation des maisons de santé pluriprofessionnelles. Le gouvernement veut en revanche doubler les maisons de santé pluri-professionnelles, ces établissements qui regroupent plusieurs spécialités - il y en avait 910 en France en mars 2017. Le numerus clausus ne bougera pas non plus mais, pour attirer les jeunes médecins dans les zones sous-dotées, les stages dans les cabinets de médecine libérale seront plus nombreux.

Caroline Garcia décroche le dernier ticket pour le Masters féminin
Mario Bartoli avait accédé deux fois au tournoi (2007 et 2011) en tant que remplaçante. Caroline Garcia jouera le Masters WTA de Singapour (22-29 octobre).

Par ailleurs, la ministre présidera un "comité national de suivi des actions locales " chargé "d'identifier les dispositifs qui fonctionnent, de les évaluer et d'adapter les mesures mises en oeuvre ".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL