"En Allemagne, c'est totalement différent" — Luiz Gustavo

Margot Aubert
Octobre 13, 2017

Indisponible pour le déplacement de dimanche soir à Strasbourg, l'international brésilien pourra donc tenir sa place lors du choc du 22 octobre prochain face au Paris Saint-Germain, à l'Orange Vélodrome. Chacun a vu ce qu'il avait au fond de lui. Cela m'a beaucoup marqué. Chaque joueur sait de quoi il est capable physiquement et mentalement. Il y a vraiment de bons joueurs avec de bonnes individualités. Mais c'est vrai, que j'aime beaucoup et que je continue de découvrir ce championnat. Du coup, en tant que défenseur, c'est beaucoup plus dur ici parce que les joueurs sont très rapides.

Vers une forte hausse du prix des timbres en 2018 — La Poste
La hausse devrait permettre à La Poste de compenser ses pertes, alors que le volume de courrier traité diminue et ses marges avec. Les augmentations du prix du timbre permettent de compenser en partie les pertes.

"Dès mon arrivée à Marseille, on m'a parlé de cette rivalité, de ce match particulier, a raconté le milieu de terrain sur les ondes de RMC".

Rose McGowan en croisade contre Weinstein : son compte Twitter suspendu
Bien que momentanée, cette exclusion a déclenché de vives critiques à l'encontre de Twitter . Ce dernier a laissé entendre qu'il ignorait le comportement de Harvey Weinstein .

"Forcément, je suis ravi et très excité à l'idée de pouvoir le jouer". Je ne pense pas que la pression soit du coté de Paris. Certes, Paris veut faire partie des meilleures équipes du monde, mais nous on veut gagner ce match et on ne s'en cache pas ", a-t-il prévenu, même s'il n'a pas manqué d'ajouter: "On connaît la difficulté, on connaît la qualité de l'adversaire.

Omar Sy traité de "guignol" : Le comédien répond à Eric Zemmour
Le comédien français estime qu'Eric Zemmour ne doit plus être invité sur les plateaux pour diffuser ses idées. Omar Sy n'entend toujours pas rentrer dans le jeu de la provocation avec le polémiste Eric Zemmour .

Avant de poursuivre sur Neymar: " Museler ou arrêter Neymar, c'est très difficile. Je connais son potentiel, et je suis très heureux de jouer contre lui. "On va tout faire pour le diminuer, le museler et faire en sorte qu'il s'exprime le moins librement possible".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL