Un héron de Cergy-Pontoise en danger à cause d'un élastique

Dominique Dufresne
Octobre 12, 2017

Le premier centre d'accueil d'Ile-de-France chargé de pré-orienter les migrants en attente d'un hébergement plus pérenne ouvrira ce jeudi à Cergy Pontoise, a-t-on appris auprès de la préfecture du Val-d'Oise.

Au cours de leur séjour d'"une dizaine de jours" dans ce centre géré par l'association Espérer 95, les personnes seront accueillies avec "un bilan social, sanitaire, de situation.". Un double processus dénoncé par certaines associations pro-migrants qui qualifie la structure de " centre de tri ". " mené notamment par la Croix-Rouge, a ajouté le préfet". Parallèlement, l'instruction des demandes d'asile sera lancée par la préfecture, en collaboration avec l'Office français d'immigration et d'intégration (Ofii).

Rose McGowan en croisade contre Weinstein : son compte Twitter suspendu
Bien que momentanée, cette exclusion a déclenché de vives critiques à l'encontre de Twitter . Ce dernier a laissé entendre qu'il ignorait le comportement de Harvey Weinstein .

Après étude de leur cas, les migrants seront répartis dans divers centres répartis sur tout le territoire national.

Avec le nouveau fonctionnement de ce centre, des maraudes renforcées sont chargées de repérer les migrants à la ruepour leur proposer une mise à l'abri. " Cinquante personnes sont arrivées ce matin ", a déclaré lors de l'ouverture le préfet du Val-d'Oise, Jean-Yves Latournerie.

La Banque mondiale revoit à la baisse la croissance de l'Afrique subsaharienne
Il indique que la croissance est restée stable dans les pays dont les économies sont moins dépendantes des matières premières comme l'Ethiopie et le Sénégal.

Un millier de places ont été créées pour eux en région parisienne cet été: aux termes des procédures européennes, ils doivent être renvoyés vers le pays où ils ont déposé leur demande d'asile. Conformément à la volonté présidentielle de ne plus voir de migrants dans la rue d'ici à la fin de l'année, mais aussi à celle du ministre de l'intérieur de rendre l'éloignement " plus efficace ". Un autre centre doit ouvrir à Paris d'ici quelques semaines, et "sans doute" un troisième en Ile-de-France "d'ici la fin de l'année", selon M. Latournerie. "Vous pouvez l'appeler comme cela mais ce n'est pas le bon terme", a assuré Yves Latournerie.

Mais "cela va tellement vite qu'on n'est pas sûr que les droits seront respectés", affirme Corine Torre, responsable de la mission France de Médecins sans frontières, qui redoute une "usine à débouter".

Gulli ne veut plus des spectacles vivants avec des animaux sauvages
Cest aussi la mission de Gulli qui est à la fois la chaîne préférée des enfants et celle en qui les parents ont le plus confiance. Susciter une conscience, forger ses opinions.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL