Un feu d'artifice déclenché dans une centrale

Dominique Dufresne
Octobre 12, 2017

Jeudi matin, ses militants ont mis leurs conclusions en application en s'introduisant dans la centrale nucléaire de Cattenom (Moselle). Cette action "pointe du doigt le manque de protection des parties les plus fragiles des installations", indique l'association qui dénonce "la fragilité et laccessibilité de ces bâtiments pourtant chargés de radioactivité".

Dani Alvès appelle Alexis Sanchez à rejoindre le PSG
Mais nous devions rester professionnels, ne pas être des juges... respecter l'adversaire. " Si j'ai parlé à Alexis Sanchez? ". En zone-mixte, Dani Alves , triste pour son ami Alexis Sanchez , a évoqué l'avenir de l'actuel Gunner, pisté par le PSG .

EDF a de son côté annoncé sur Twitter que les militants avaient été "stoppés par les gendarmes" et n'avaient pas accédé "à la zone nucléaire", précisant que leur intrusion n'avait pas eu d'impact "sur la sûreté des installations".

Opération robotisée sur un enfant de 6 ans — Scoliose
Une opération, réalisée au CHU Amiens-Picardie, a permis à un patient de 6 ans très handicapé de s'asseoir de nouveau. Pour rendre la station assise à Louis, les chirurgiens souhaitaient procéder à la mise en place de vis ilio-sacrées.

Sur Twitter, le compte EDF de la centrale dit que les militants sont été "stoppés" par les gendarmes avant la "zone nucléaire".

Burkina Faso : Libération provisoire pour Djibril Bassolé
Fin septembre, des manifestants avaient protesté, dans la commune de Réo (Centre-Ouest) dans la région natale du général Bassolé, pour sa libération.

Roger Spautz, chargé de campagne nucléaire pour Greenpeace Luxembourg, a expliqué à l'AFP que "vers 5h30, une quinzaine d'activistes se sont introduits dans le site, ont franchi les deux barrières de sécurité, pour aller au pied du bâtiment dans lequel se trouve la piscine de combustible usagé". Et pour symboliser le tout, ils ont tiré un feu d'artifice près d'une piscine d'entreposage de combustible usé. En début de semaine, Greenpeace France a remis aux autorités compétentes sur la sécurité nucléaire un rapport rédigé par sept experts indépendants.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL