Syrie: crash d'un avion militaire russe, le pilote tué

Dominique Dufresne
Octobre 12, 2017

C'est ce qu'a rapporté le ministère de la Défense à Moscou, citée par les agences de presse russes. Les pilotes n'ont pas eu le temps de s'éjecter, d'après le ministère russe de la Défense.

Le plan de Macron pour mieux rémunérer les agriculteurs — Alimentation
Car "il n'est pas possible qu'un tiers des agriculteurs gagnent moins de 300 euros par mois". Et ne devrait concerner que les produits alimentaires.

Un bombardier russe Su-24 s'est écrasé pendant son décollage en Syrie, a annoncé le ministère russe de la Défense précisant que l'équipage n'avait pas eu le temps de s'éjecter. L'accident serait lié à un problème technique, selon un rapport cité par TASS.

Pérou-Colombie, un match arrangé?
De son côté, un des membres du staff technique péruvien, Nolberto Solano, a écarté l'idée d'un " pacte " avec la Colombie. Les deux équipes ont fait tourner le ballon dans les dernières minutes, sans prendre trop d'initiatives.

A la base aérienne russe de Khmeinim, en Syrie, un avion militaire russe SU-24 s'est abîmé au décollage.

Bercy minimise la charge pour les employeurs du prélèvement à la source
Mais le gouvernement avait annoncé au début de l'été son report, le temps de réaliser une série d'audits sur 'la robustesse technique' du dispositif.

La semaine dernière, la Russie a affirmé avoir tué des dizaines de membres du groupe djihadiste Etat islamique (EI), parmi lesquels plusieurs chefs, dans une série de frappes aériennes menées par son aviation.

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL