"Non écoutés par la Justice sénégalaise", les avocats de Khalifa Sall décident d'internationaliser le combat

Dominique Dufresne
Octobre 12, 2017

Face aux journalistes, Me Demba Sira Bathily et compagnie soulignent que l'objectif est de faire condamner l'Etat du Sénégal pour avoir violé les droits de ses citoyens d'une part et d'autre part pour n'avoir pas respecté ses engagements internationaux.

Le Hamas dit avoir trouvé un accord avec le Fatah — Palestine
Les divisions palestiniennes sont considérées comme un des principaux obstacles à un règlement du conflit israélo-palestinien. Le bureau du chef du Hamas Ismaïl Haniyeh qui a annoncé cet accord n'en a pas livré les détails.

Sur le plan judiciaire, les avocats de Khalifa Sall ont annoncé qu'ils ne comptent pas participer au procès de Khalifa Sall, procès qui serait une violation de la Constitution du Sénégal.

Wauquiez met Sens Commun en garde contre une alliance avec le FN
Par opposition, justement, à la ligne incarnée par Marion Maréchal-Le Pen avant son retrait de la vie politique, en juin 2017. Tout commence avec l'entretien que le président de Sens Commun Christophe Billan a accordé au nouveau mensuel L'Incorrect .

Selon Me Seydou Diagne, "l'État va garder le maire de Dakar en prison mais ceci est une violation de ses droits et de son immunité parlementaire. Mais nous avons fait des procédures qui ont permis à Khalifa Sall de confectionner une liste et de le faire élire député à l'Assemblée nationale du Sénégal, même si on a violé son droit de vote". Il y'a eu des cas similaires de Oumar Sarr, Me Ousmane Ngom et de Barthélémy Dias qui ont tous été protégés par l'immunité parlementaire.

La mairie de Paris veut interdire les voitures à essence en 2030
La pollution de l'air est aujourd'hui considéré comme la 3e cause de mortalité en France, selon Santé publique France. Les mairies d'arrondissement vont discuter de cette mesure et du plan climat à Paris en novembre prochain.

"Nous avons suffisamment expliqué aux acteurs de la justice sénégalaise toutes les justifications valables qui interdisent ces mesures de coercition contre Khalifa Sall".

Autres rapports virageauto.com

Discuter de cet article

SUIVRE NOTRE JOURNAL